La Maison-Blanche dénonce «le comportement déstabilisateur» de l'Iran

http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/

Publié le 01 février 2017 à 14h37 | Mis à jour à 14h37
Michael Flynn n'a pas précisé les éventuelles implications... (PHOTO AP)
Michael Flynn n'a pas précisé les éventuelles implications pratiques de cette mise en garde «officielle».
PHOTO AP
Agence France-Presse
Washington
La Maison-Blanche a dénoncé mercredi «le comportement déstabilisateur» de l'Iran, stigmatisant en particulier le tir de missile balistique «provocateur» mené par Téhéran.
«À partir d'aujourd'hui, nous mettons officiellement l'Iran en garde», a déclaré Michael Flynn, conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump et ancien chef du renseignement militaire américain.
M. Flynn, qui a lu un communiqué lors du point de presse quotidien de la Maison-Blanche, n'a pas précisé les éventuelles implications pratiques de cette mise en garde «officielle».
Jugeant que le récent test de missile constituait une violation de la résolution 2231 du Conseil de sécurité de l'ONU, il a affirmé que l'administration Obama «n'avait pas répondu de façon adéquate aux actes néfastes» de Téhéran.
«L'administration Trump condamne de tels actes qui affaiblissent la sécurité, la prospérité et la stabilité au Moyen-Orient et au-delà, et mettent des vies américaines en danger», a-t-il ajouté.
Le ministre a fait ces déclarations quelques heures après la tenue d'une réunion urgente à huis clos du Conseil de sécurité de l'ONU demandée par les États-Unis, qui affirment que ce tir s'est déroulé dimanche.
Mardi, le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, avait appelé les États-Unis à ne pas chercher de «prétexte» pour créer de «nouvelles tensions» entre les deux pays, après le décret du président Donald Trump interdisant aux citoyens iraniens et ceux de six autres pays musulmans de se rendre aux États-Unis pendant une durée de trois mois.
L'Union européenne a exhorté Téhéran «à s'abstenir de toute action susceptible d'accroître la méfiance, comme des essais de missiles balistiques».