Un budget calculé pour faire plaisir à court terme

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/

PUBLIÉ AUJOURD'HUI À 16 H 14
Photo : La Presse canadienne/Jacques Boissinot

Éducation
Le budget Leitao 2017 n’était pas assorti d’un titre précis cette année, mais Carlos Leitao avait révélé que son document serait axé sur l’éducation pour la deuxième année de suite.
Les 17,9 milliards consacrés à ce secteur cette année cibleront entre autres la petite enfance, l’embauche de personnel pour les services directs aux élèves au primaire et au secondaire et une pour l’enseignement supérieur.
Plus de 20 % de jeunes Québécois quittent l’école secondaire sans diplôme. Le gouvernement explique vouloir accompagner les élèves et les étudiants tout au long de leur parcours scolaire.
La croissance des fonds alloués au portefeuille de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur augmente de 4,2 % pour 2017-2018, mais retombera ensuite à 3,8 % l’année suivante et à 3,5 % l’année d’après.

Besoins du marché du travail
La population active diminuant de plus en plus au Québec, tout comme le fédéral, la province choisit de miser sur l’innovation et la formation de la main-d’œuvre pour répondre aux besoins du futur.
En 2017-2018, 69,8 millions de dollars iront à la stimulation de la recherche et de l’innovation. Québec veut contribuer aux fonds de recherche en innovation des universités, à la relève scientifique et aux entreprises en croissance, notamment.
Les libéraux mettront aussi en place une super-grappe en intelligence artificielle en misant sur la présence d’experts qualifiés et réputés dans le domaine à Montréal.
Des fonds (179 millions $ sur 5 ans) sont également alloués pour faciliter l’intégration des personnes immigrantes sur le marché du travail. La mise en place d’une stratégie pour attirer les étudiants internationaux est annoncée et le gouvernement s’engage à améliorer l’accès aux services de francisation pour les immigrants.
Rénovations et transport en commun
Le document budgétaire prolonge également le crédit d’impôt RénoVert pour les travaux de rénovation écoresponsable et crée un nouveau crédit d’impôt pour l’installation de fosses septiques qui respectent l’environnement.
En ce qui a trait au transport en commun, Québec a confirmé une participation financière de 1,3 milliard de dollars au projet de Réseau électrique métropolitain de la Caisse de dépôt et placement du Québec et mentionne qu’il s’attend à une somme équivalente du fédéral.
Les mesures pour les démunis ne pleuvent pas dans le budget 2017. Le Programme de soutien aux organismes communautaires est néanmoins rehaussé de 10 millions de dollars pour cette année. En fin de compte, ce sont surtout eux qui resteront sur leur faim.