Information sur la politique 1

mardi, août 04, 2015

Porto Rico en situation de défaut de paiement

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/

 Mise à jour le lundi 3 août 2015 à 19 h 11 HAE  Reuters
Des passants à San Juan, à Porto Rico
Des passants à San Juan, à Porto Rico  Photo :  Reuters / Alvin Baez

Porto Rico se retrouve en situation de défaut de paiement lundi après n'avoir remboursé qu'une fraction infime d'obligations arrivées à échéance le 1er août, illustrant l'ampleur des difficultés financières de cette île des Caraïbes.
Cette dernière, qui a le statut d'État associé aux États-Unis, n'a ainsi remboursé que 628 000 $ sur le total dû de 58 millions, a déclaré le directeur général de la Government Development Bank (GDB), l'instance qui émet les obligations souveraines. « En raison de l'absence de fonds adéquats pour cet exercice fiscal, la totalité du paiement des obligations n'a pas été effectuée aujourd'hui », a dit Melba Acosta.
Le gouverneur de Porto Rico, Alejandro Garcia Padilla, avait pris de court les investisseurs le mois dernier en déclarant que la dette de l'île, d'un montant total de 72 milliards de dollars, était impossible à acquitter et nécessitait une restructuration. Et le chef du gouvernement de Porto Rico, Victor Suarez, avait déclaré il y a une semaine que la trésorerie de l'île était actuellement insuffisante pour faire face à l'échéance du 1er août.
Une situation de défaut risque de se traduire par une bataille juridique avec des investisseurs. Oppenheimer Funds s'est ainsi dit déçu du non-remboursement des obligations arrivées à échéance samedi, ajoutant son intention de défendre vigoureusement ses droits.
Porto Rico n'avait jamais jusqu'ici fait défaut sur le remboursement du principal ou des intérêts de sa dette. Un tel défaut de paiement est le plus important depuis celui de la Ville de Détroit.
La restructuration à venir de la dette inquiète les investisseurs, qui se demandent comment Porto Rico va arbitrer entre les remboursements et les besoins de ses citoyens.
« La responsabilité première d'un gouvernement est de fournir des services aux citoyens. Quand on décide finalement de ne pas payer, on se coupe de fait du marché des capitaux, mais du point de vue du gouvernement, cela semble être considéré comme un moindre mal », a déclaré Peter Hayes, gérant de fonds chez BlackRock. 

Élections Canada 2015 Des libéraux fédéraux de Gaspésie-les-Îles se rallient au NPD

http://ici.radio-canada.ca/sujet/

Mise à jour le mardi 4 août 2015 à 7 h 05 HAE
Le chef du NPD, Thomas Mulcair, et le chef des libéraux Justin Trudeau
Le chef du NPD, Thomas Mulcair, et le chef des libéraux Justin Trudeau 
Photo :  PC/Adrian Wyld

Huit des dix membres de l'exécutif de l'Association libérale fédérale de la circonscription de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine ont remis leur démission à Port-Daniel-Gascons, lundi soir, pour dénoncer ce qu'ils considèrent comme un manque de transparence du Parti libéral du Canada (PLC).
L'exécutif démissionnaire s'oppose au choix de la candidate Diane Lebouthillier, qu'ils accusent de fermer les yeux sur d'importants enjeux régionaux, dont celui du chemin de fer.
Les tensions dans la maison libérale se faisaient sentir depuis l'hiver dernier. Le secrétaire et vice-président de l'Association libérale fédérale de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Tony Langlois, disait alors avoir été écarté de l'investiture par les hautes instances du parti.
Selon lui, ils ont préféré couronner la préfète de la MRC du Rocher-Percé, Diane Lebouthillier. Il dénonce désormais « l'opacité douteuse » du PLC.
L'ex-président de l'association, Yoan Méthot-Bernatchez, qui a également démissionné lundi, dit pour sa part avoir été muselé.
« La nomination de Mme Diane Lebouthillier ne s'est pas faite, selon moi, dans le respect de la transparence et de la démocratie que nous essayons de prôner et d'avoir. »— Yoan Méthot-Bernatchez

Appui au NPD
Les membres démissionnaires se rallient désormais au député sortant du Nouveau Parti démocratique (NPD), Philip Toone, qui était présent à la réunion lundi soir.
« On crée des postes d'exécutifs pour les accueillir. On va travailler ensemble. On voit que nos valeurs se ressemblent. »— Philip Toone, député sortant du NPD dans la circonscription de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

Lundi matin, Diane Lebouthillier affirmait que sa campagne était bien lancée et ignorait tout ce qui se tramait au sein de l'Association libérale et de ce lourd pavé qui allait être lancé dans la mare en début de campagne.
D'après le reportage de Pierre Cotton

Montérégie: femme enceinte disparue de sa résidence de Beloeil depuis samedi

http://www.985fm.ca/national/nouvelles/

Publié par La Presse Canadienne le mardi 04 août 2015 à 07h16.
BELOEIL, Qc — Une femme enceinte âgée de 28 ans est recherchée après avoir été vue pour la dernière fois quittant son domicile de Beloeil, en Montérégie.
Selon ce que rapporte la Régie intermunicipale de police Richelieu/Saint-Laurent, Cheryl Bau-Tremblay est rentrée chez elle samedi dernier après un séjour de quelques jours dans les Cantons-de-l'Est. Un peu plus tard, elle a quitté sa résidence à pied et n'a pas été revue depuis.

Mme Bau-Tremblay mesure 1m60 et pèse environ 64kg. Ses cheveux sont noirs, ses yeux sont bleus et elle arbore un tatouage à un poignet. Elle s'exprime en français.

Il semble qu'elle portait des collants de couleur noire lorsqu'elle a quitté son domicile.

Espagne: des élections «référendaires» en Catalogne le 27 septembre

http://www.985fm.ca/international/nouvelles/

Publié par Associated Press le mardi 04 août 2015 à 07h42. Modifié par Jean-François Cyr à 08h28.
Espagne: des élections «référendaires» en Catalogne le 27 septembre
Photo: archives AP, Emilio Morenatti
MADRID ? Des élections hâtives auront lieu le 27 septembre dans la région de la Catalogne, en Espagne.

Le gouvernement local compte faire du scrutin un «référendum» sur l'indépendance face à Madrid.
Le président régional Artur Mas a expliqué tard lundi que la décision de l'Espagne d'interdire la tenue d'un référendum sur l'indépendance, l'an dernier, ne lui laisse d'autre choix que d'organiser des élections pour prendre le pouls de la population.

Le parti de M. Mas et ses alliés d'une autre formation présenteront des candidats communs. Tous deux promettent de quitter l'Espagne unilatéralement s'ils obtiennent une majorité.

L'Espagne rejette d'emblée toute sécession.

De récents sondages démontrent que les Catalans s'opposent de justesse à l'indépendance.

La Catalagne, dont la capitale est Barcelone, génère environ 20 pour cent du PIB espagnol.

Un premier sondage place le NPD nettement en avance

http://www.985fm.ca/national/nouvelles/

Publié par Léandre Drolet pour 98,5 fm le lundi 03 août 2015 à 22h34. Modifié par Jean-François Cyr le mardi 04 août 2015
Un premier sondage place le NPD nettement en avance
Thomas Mulcair
(98,5 fm) - Un premier sondage dans la longue campagne électorale, qui vient tout juste de commencer, place le Nouveau Parti démocrate (NPD) nettement en avance devant les Conservateurs.
Retour sur les différentes activités des chefs de partis en campagne avec le journaliste Philippe-Vincent Foisy
 
 
 
00:00
 
00:00
 
 
 
 
 
 
Le coup de sonde de la firme Forum Research effectué, dimanche, par téléphone auprès de 1399 Canadiens et publié par le Toronto Star, lundi, accorde 39 pour cent des intentions de vote au NPD, contre 28 pour cent au Parti conservateur du Canada (PCC) et 25 pour cent au Parti libéral du Canada.
Le NPD profiterait aussi d’une forte avance sur tous les autres partis au Québec.
La marge d'erreur du sondage est de trois points de pourcentage, 19 fois sur 20.