Information sur la politique 1

mardi, décembre 22, 2015

La disparition du Gatinois Yves Cyr demeure un mystère pour le SPVG

http://www.985fm.ca/regional/nouvelles/

Publié par 104,7 fm Outaouais pour (Outaouais) 104,7 Outaouais le mardi 22 décembre 2015 à 06h38. Modifié à 08h14.
La disparition du Gatinois Yves Cyr demeure un mystère pour le SPVG
Yves Cyr/Photo: SPVG
Le Gatinois qui manque à l'appel depuis le début du mois demeure introuvable, malgré de nombreuses démarches pour le retracer.
Yves Cyr a été vu pour la dernière fois le 7 décembre dans le parc industriel du secteur Gatineau, alors que sa camionnette a été retrouvée dans le stationnement d'un restaurant McDonald's du boulevard Maloney.
Les autorités tentent de rassembler les morceaux du casse-tête avec l'aide de certaines informations reçues à la suite du cri du coeur lancé par sa conjointe Anne Boudria, il y a une semaine.
L'enquête se poursuit afin de résoudre la mystérieuse disparition de cet homme de 41 ans.

La cagnotte fédérale du Québec

http://www.journaldemontreal.com/

MICHEL GIRARD
MISE à JOUR 
  Le gouvernement Couillard est sûrement heureux d’apprendre que le Québec continuera lors du prochain exercice 2015-2016 de recevoir la plus grande part du gâteau fédéral des transferts d’argent aux provinces.
Cela aidera de toute évidence le ministre des Finances, Carlos Leitao, à maintenir le cap sur l’équilibre budgétaire, et ce, malgré l’augmentation salariale plus forte que prévu consentie par le ministre Martin Coiteux aux employés de la fonction publique et parapublique.
Le gouvernement de Justin Trudeau versera quelque 21,4 milliards de dollars au gouvernement Couillard au cours de l’exercice financier allant du 1er avril 2016 au 31 mars 2017. C’est le plus gros transfert fédéral de tous les temps accordé à une province.
QUÉBEC EN TÊTE
Cela équivaut à 30,2 % du soutien financier total versé par le gouvernement fédéral. Le soutien fédéral aux provinces et aux territoires s’élèvera à 70,9 milliards de dollars pendant l’année 2016-2017. Cette manne fédérale se divise en quatre sources importantes de revenus pour les provinces: 36,1 milliards en matière de santé; 13,3 milliards en matière de programmes sociaux; 17,9 milliards en péréquation; et 3,5 milliards en financement des territoires.
La principale province, l’Ontario, recevra du nouveau gouvernement libéral un montant presque similaire à celui du Québec, soit 20,3 milliards. Juste 100 millions de moins que le Québec! Mais, attention! Étant nettement plus populeux que le Québec, l’Ontario reçoit en réalité du fédéral beaucoup moins d’argent par personne.
Le soutien fédéral s’élève à 1532 $ par tête d’Ontarien, alors qu’il grimpe à 2571 $ par tête de Québécois. Par tête, le soutien fédéral aux Québécois dépasse ainsi de 68 % celui alloué aux Ontariens.
PÉRÉQUATION
C’est au chapitre de la péréquation que le Québec se démarque, avec une aide fédérale qui va franchir pour la première fois les 10 milliards de dollars. L’Ontario, étant une province nettement plus riche que le Québec, obtient 2,3 milliards à titre de péréquation.
Le Québec encaisse 56,1 % de l’ensemble des transferts fédéraux de péréquation versés aux provinces et territoires. Comme on peut voir, le Québec bénéficie, plus que toute autre province, de la redistribution de la richesse canadienne.
Ce que les fédéralistes aiment bien nous rappeler!
Concernant le soutien fédéral en matière de santé, lors du prochain exercice financier, on va recevoir 8,3 milliards, soit 23 % de la somme totale versée par le fédéral à cette fin.
Du côté des transferts canadiens en matière de programmes sociaux, l’aide fédérale atteindra 3 milliards. Là aussi, nous recevons un montant équivalant au poids de la population québécoise au sein du Canada.

Boko Haram empêche un million d'enfants d'aller à l'école, selon l'ONU

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/International/

Mise à jour le mardi 22 décembre 2015 à 6 h 20 HNE  Associated Press
Des écoliers reviennent chez eux en fin de journée près de Yenagoa, dans le delta du Niger.
Des écoliers reviennent chez eux en fin de journée près de Yenagoa, dans le delta du Niger.  Photo :  Akintunde Akinleye / Reuters

Une agence des Nations unies (ONU) affirme que les multiples exactions pratiquées par les militants djihadistes de Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, surtout, mais aussi dans des pays voisins ont chassé environ 1 million d'enfants des bancs d'école.
Ces absences sont nourries par les craintes des écoliers et de leurs parents que les jeunes soient maltraités ou même enlevés pour être enrôlés de force dans des groupes d'insurgés armés.
Le Comité des droits de l'enfant des Nations unies ajoute que le conflit entre les militants islamistes et les forces gouvernementales a entraîné la fermeture provisoire de 2000 écoles, dans certains cas pendant plus d'un an, au Nigeria, au Cameroun, au Niger et au Tchad.
Certaines de ces écoles ont été vandalisées ou incendiées par les djihadistes, car à leur avis l'enseignement d'inspiration occidentale qui y est donné est condamnable.
Le Comité a aussi constaté que lorsque certaines écoles rouvrent leurs portes, les salles de classe sont surpeuplées.
Selon Amnistie internationale, les violences perpétrées par les insurgés de Boko Haram ont jusqu'ici fait quelque 20 000 morts et des millions de déplacés.

Piétons happés à Vegas: la femme explique qu'elle était fatiguée

http://www.985fm.ca/national/nouvelles/

Publié par Charles Payette pour CogecoNouvelles le mardi 22 décembre 2015 à 07h50. Modifié à 08h13.
Piétons happés à Vegas: la femme explique qu'elle était fatiguée
Lakeisha Holloway/AP
(Cogeco Nouvelles) - La jeune femme de 24 ans accusée de meurtre pour avoir fauché 38 piétons avec sa voiture, dimanche à Las Vegas, a déjà été citée en exemple par un organisme de l'Oregon venant en aide aux jeunes issus de milieux défavorisés.
Selon la police, elle a toutefois délibérément foncé sur des piétons, probablement sous l'effet de drogue.
Dans une vidéo publiée en 2012, Lakeisha Holloway fait un plaidoyer en faveur d'une vie rangée loin de la criminalité.
Elle y déclare avoir réglé ses problèmes de toxicomanie, être sortie de la délinquance et encourage les autres jeunes à en faire autant.
Lakeisha Holloway, 24 ans, aurait expliqué aux policiers qu'elle était fatiguée, après avoir été expulsée par les gardiens de sécurité à tous les endroits où elle tentait de stationner pour se reposer avec sa fillette de 3 ans.