Le père grand-père contredit deux des trois victimes

http://www.lapresse.ca/le-droit/justice-et-faits-divers/actualite-judiciaire/

Publié le 13 janvier 2017 à 16h06 | Mis à jour à 16h06
Jacques Roger Lesage est celui qui est accusé... (Etienne Ranger, Archives Le Droit)
Jacques Roger Lesage est celui qui est accusé d'avoir agressé trois de ses enfants.
ETIENNE RANGER, ARCHIVES LE DROIT
Le père grand-père qui subit son procès pour inceste à Gatineau a avoué avoir fait des enfants à l'une de ses filles, mais a rejeté du revers de la main les allégations de ses deux autres victimes, qui l'accusent aussi de les avoir agressées sexuellement entre les années 70 et 2004.
Jacques Roger Lesage, qui aura 80 ans le mois prochain, témoigne vendredi. Ses avocats l'ont appelé à la barre des témoins. Il s'est excusé auprès de sa fille Lucie, avec qui il a eu trois enfants, ajoutant qu'il éprouvait des remords.
Il a toutefois nié catégoriquement les versions de ses deux autres filles, qui sont aussi ses victimes alléguées, Nathalie Lesage et Chantal Knippenberg. Ces deux femmes disent avoir été agressées à plusieurs reprises lorsqu'elles étaient enfants et adolescentes.
La Couronne doit contre-interroger l'homme en après-midi.
Jacques Roger Lesage est accusé d'inceste, d'agression sexuelle et d'attentat à la pudeur.
Le procès se déroule devant jury.