Le gouvernement Trudeau se réjouit du décret de Trump pour relancer Keystone XL

http://www.journaldemontreal.com/



CALGARY – Le gouvernement Trudeau se réjouit de la décision du nouveau président Donald Trump de raviver le controversé projet de pipeline Keystone XL devant relier les sables bitumineux de l’Alberta jusqu’au sud des États-Unis.
Keystone XL Le nouveau locataire de la Maison-Blanche a signé mardi matin un décret, afin de donner son feu vert à ce projet qu’avait rejeté l’administration Obama.
Favorable au projet, le gouvernement Trudeau, dont le cabinet se réunit à Calgary, a réagi favorablement mardi matin à cette annonce.
«Nous n’avons pas encore la confirmation officielle (de la Maison-Blanche), mais c’est une décision que notre gouvernement accueille. Notre gouvernement appuie Keystone et c’était notre position même dans l’opposition», a déclaré la nouvelle ministre fédérale des Affaires étrangères, Chrystia Freeland.
Dans le contexte où l’élection du président Trump fait planer le doute sur la direction que prendront les relations canado-américaines, la ministre voit en Keystone un dossier susceptible de rallier les deux gouvernements.
«En matière d’énergie de pipeline, c’est vraiment un enjeu sur lequel nous pouvons travailler ensemble de manière très efficace avec la nouvelle administration», a-t-elle fait valoir.
Le ministre canadien des Ressources naturelles, Jim Carr, estime aussi que ce projet de TransCanada serait très positif et créerait 4500 emplois dans le domaine de la construction. Il estime que la balle est dans le camp de la compagnie TransCanada.
«C’est une décision que TransCanada aura à prendre, le travail du Canada est de s’assurer que le système de régulation est crédible et c’est pour cela que nous avons fait de nouvelles nominations à l’Office national de l’énergie», a-t-il dit.
Plus de détails à suivre...