jeudi, novembre 12, 2015

POLITIQUE FÉDÉRALE Les conservateurs accusés d’avoir laissé des «coffres vides»

http://www.ledevoir.com/politique/

12 novembre 2015 17h00 |La Presse canadienne | Canada
Le président du Conseil du Trésor, Scott Brison
Le président du Conseil du Trésor, Scott BrisonPhoto: Fred Chartrand Archives La Presse canadienne
Ottawa — Le nouveau gouvernement libéral laisse entendre qu’il pourrait devoir faire des ajustements pour remplir ses promesses électorales en matière de budget après avoir hérité de « coffres vides » des conservateurs.

Le président du Conseil du Trésor, Scott Brison, dit ne pas être surpris que le gouvernement Harper ait légué une si mince marge de manoeuvre fiscale.

Les conservateurs, dit-il, ont basé leur surplus projeté de 1,4 milliard de 2015-2016 sur une vente d’actifs unique et des prévisions de croissance optimistes.

M. Brison a fait ces commentaires après que le directeur parlementaire du budget (DPB) eut prévenu que l’affaiblissement de la croissance pourrait entraîner le Canada dans des déficits plus importants dès l’an prochain.

Les libéraux se sont engagés en campagne à cumuler des déficits d’un maximum de 10 milliards par année, durant trois ans, et de rétablir l’équilibre avant la prochaine élection.

Les libéraux ont gagné un mandat majoritaire le mois dernier, après avoir promis d’investir massivement dans les infrastructures pour créer des emplois et stimuler l’économie.