dimanche, février 28, 2016

Les péquistes courtisent les jeunes électeurs de la Mauricie

Mise à jour le samedi 27 février 2016 à 18 h 15 HNE
Discours d'ouverture du chef Pierre Karl Péladeau au Conseil national du Parti québécois à Trois-RivièresDiscours d'ouverture du chef Pierre Karl Péladeau au Conseil national du Parti québécois à Trois-Rivières  Photo :  Claudie Simard
Alors que les 18-30 ans ont la réputation de ne pas aller voter et qu'ils sont convoités par tous les partis, les militants du Parti québécois affirment qu'ils réussissent à en mobiliser de plus en plus.
Le Conseil national du Parti québécois qui se déroule en fin de semaine à Trois-Rivières réunit d'ailleurs près de 75 membres du Comité national des jeunes du Parti québécois.
« C'est qu'au Parti québécois notre message passe très bien auprès des jeunes et on ne fait qu'accumuler les appuis des jeunes », soutient Thierry Bilodeau, président régional des jeunes du Parti québécois de la Mauricie.
L'organisation régionale qui compte une centaine de jeunes membres a d'ailleurs récemment mis sur pied un nouveau comité à l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) pour en recruter davantage.
Le Parti québécois travaille à rebâtir ses appuis depuis sa défaite électorale du 7 avril 2014. Il était passé de 54 sièges à l'Assemblée nationale à seulement 29 députés.
Le Conseil national qui se poursuit jusqu'à dimanche est l'occasion pour le chef Pierre Karl Péladeau de motiver ses troupes.
L'utilisation des réseaux sociaux est un élément clé pour faire la promotion du parti auprès des jeunes, selon l'ancienne députée péquiste, Noëlla Champagne.
« Pour leur expliquer ce qui se passe dans le monde, et notre option, c'est comme ça qu'on va être gagnant », explique celle qui a représenté les électeurs de Champlain de 2003 à 2007 et de 2008 à 2014.