Bernard Trépanier traité pour deux cancers, son procès repoussé

http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/proces/

Publié le 16 janvier 2017 à 13h10 | Mis à jour à 13h10
Bernard Trépanier, qui devait être jugé avec ses coaccusés... (PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE)
Bernard Trépanier, qui devait être jugé avec ses coaccusés dans l'affaire du Faubourg Contrecoeur, a obtenu d'être jugé séparément.
Combattant un cancer du poumon qui a métastasé au foie, Bernard Trépanier, ex-grand argentier du parti Union Montréal, n'est pas en mesure de subir son procès. Il faudra attendre la suite des événements pour fixer une date à cet effet.
C'est ce qui ressort d'une courte audience qui s'est déroulée lundi devant le juge Yvan Poulin, et qui visait à connaître les derniers développements de l'état de santé de M. Trépanier. Ce dernier, qui devait être jugé avec ses coaccusés dans l'affaire du Faubourg Contrecoeur, a obtenu d'être jugé séparément. Le procès des autres reprend lundi.
« Mon client a eu cinq traitements de radiothérapie qui ont fini le 23 décembre. Le 15 février, il rencontre un oncologue qui va lui prescrire 22 autres traitements », a fait valoir Me Daniel Rock, qui représente M. Trépanier. Les parties se reverront le 23 février pour prendre des nouvelles de la santé de M. Trépanier et aviser de la suite des choses. L'homme de 79 ans était présent lundi. Il doit y être aussi le 23 février, si sa santé le lui permet. « C'est illusoire de fixer une date de procès actuellement », a dit Me Rock.
M. Trépanier est accusé de fraude en lien avec le scandale immobilier du Faubourg Contrecoeur. Il a été arrêté en 2012, en même temps que l'ancien président du Comité exécutif Frank Zampino, de l'entrepreneur Paolo Catania, des dirigeants de Construction Catania, du directeur général de la Société d'habitation et de développement de Montréal, Martial Filion (décédé depuis) et de l'urbaniste Daniel Gauthier. Ce dernier a plaidé coupable.
Le procès a commencé en février dernier, avec des requêtes. Les témoins doivent commencer à défiler lundi.