Val-d'Or: aucune accusation contre six policiers suspendus

http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/

Publié le 15 novembre 2016 à 12h28 | Mis à jour à 13h41
Aucune accusation ne sera portée contre les six patrouilleurs de la Sûreté du... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)
PHOTO ARCHIVES LA PRESSE
DANIEL RENAUD
La Presse
Aucune accusation ne sera portée contre les six patrouilleurs de la Sûreté du Québec suspendus à la suite du reportage de l'émission Enquête de Radio-Canada dénonçant de présumées violences et agressions sexuelles commises contre des femmes autochtones.
Le Journal de Montréal a rapporté la nouvelle ce matin, qui a également été confirmée par des sources à La Presse.
Les six policiers de Val d'or auraient été rencontrés ce matin, vraisemblablement par des gestionnaires, qui leur ont annoncé la décision du DPCP.
Ces patrouilleurs sont suspendus avec traitement depuis un an. Certains sont en congé de maladie. Ils devraient donc bientôt retourner au travail, mais on ignore à quel moment et si cela se fera de façon progressive.
Rappelons qu'à la suite du reportage d'Enquête intitulé Abus de la SQ: les femmes brisent le silence et diffusé en octobre 2015, le Ministère de la Sécurité publique a, à la demande de la SQ, donné le mandat à la police de Montréal d'enquêter sur toutes les allégations de crimes physiques ou sexuels à l'égard des autochtones, présumément commis par la Sûreté du Québec et par tout autre corps de police.
Avant le quatre avril dernier, le SPVM a ouvert 37 dossiers. Ceux-ci sont terminés et ils ont été remis aux procureurs du DPCP qui doivent annoncer et expliquer leurs conclusions dans le cadre d'une conférence de presse prévue à Val D'Or vendredi.
Rappelons que le mois dernier, 41 policiers ont déposé une poursuite de plus de 2 millions de dollars contre Radio-Canada et la journaliste qui a signé le reportage.
En revanche, le reportage a remporté le prix Michener cet été, l'un des plus prestigieux prix du journalisme canadien. Il est également en nomination pour les prix Judith-Jasmin qui seront décernés samedi soir, lors du gala du congrès annuel de la Fédération des journalistes du Québec.