Information sur la politique 1

dimanche, janvier 22, 2017

Trudeau commémore le premier anniversaire de la tuerie à La Loche

http://www.lapresse.ca/actualites/national/

Publié le 22 janvier 2017 à 17h04 | Mis à jour à 17h04
Le premier ministre Justin Trudeau a commémoré dimanche le premier anniversaire... (Photo archives La Presse Canadienne)
PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

La Presse Canadienne
Le premier ministre Justin Trudeau a commémoré dimanche le premier anniversaire de la tuerie dans une école de La Loche, en Saskatchewan, soulignant que la petite communauté avait inspiré tout le pays.
Il y a exactement un an, un adolescent avait ouvert le feu dans une école secondaire, faisant deux victimes chez les employés et sept autres blessés. Deux autres adolescents avaient été abattus dans une résidence à proximité.
M. Trudeau a affirmé par voie de communiqué que les membres de la communauté de La Loche avaient démontré «leur résilience, leur détermination à rebâtir et leur espoir en un avenir meilleur».
Dans un communiqué distinct, le premier ministre de la Saskatchewan, Brad Wall, a rappelé que la Saskatchewan tout entière avait été en deuil après la tragédie.
M. Wall a assuré que la province travaillerait avec la communauté pour «transformer la douleur en semences d'espoir».
Une commémoration privée était prévue à La Loche, dimanche, et les classes ont été annulées lundi.
Un étudiant, qui avait 17 ans à l'époque, a plaidé coupable à des accusations de meurtre prémédité, de meurtre non prémédité et de tentative de meurtre relativement à la tuerie. Il devrait recevoir sa peine au printemps.
L'école a fermé ses portes, vendredi, alors qu'une menace anonyme a été reçue. La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a finalement conclu qu'elle était non fondée.
Plus tôt ce mois-ci, le directeur Greg Hatch s'est montré critique sur le niveau d'appui reçu par la communauté depuis le drame. Selon lui, après un mois, l'école s'est retrouvée seule pour se relever.
Les représentants de la province ont répondu qu'elle avait lancé un nouveau projet d'habitation de 14 unités, en plus d'avoir fourni plus de conseillers scolaires et apporté des améliorations à l'éducation pour les adultes. Une infirmière spécialisée en santé mentale a aussi été embauchée.
Le gouvernement dit également avoir versé 480 000 $ pour des projets prioritaires dans la communauté, dont le centre de santé.