samedi, mai 14, 2016

Une intervention policière à l'endroit d'une ado autochtone filmée quelques semaines avant sa mort

http://ici.radio-canada.ca/regions/manitoba/

PUBLIÉ LE VENDREDI 13 MAI 2016 À 19 H 08
L'adolescente de 14 ans a disparu vendredi soir.
L'adolescente de 14 ans a disparu vendredi soir.   PHOTO : POLICE PROVINCIALE DE L'ONTARIO
Azraya Kokopenace, 14 ans, a disparu le 15 avril après avoir été conduite, par des agents de la police provinciale de l'Ontario (PPO), à l'hôpital du lac des Bois de Kenora. Son corps a été découvert deux jours plus tard dans un boisé non loin de là.
La PPO n'a pas encore précisé pourquoi ses agents l'ont accompagnée à l'hôpital le soir de sa disparition. Les autorités policières ont aussi affirmé qu'il ne serait « pas approprié » de réagir à la vidéo « parce qu'on ne sait pas encore où cette affaire va mener. »
Questions sans réponse
Un policier à la retraite Steve Summerville ne pense pas que le policier dans la vidéo ait fait preuve de force excessive. « Je ne vois aucun coup, aucune technique de recours à la force », dit-il.
Il croit toutefois que la vidéo soulève des questions qui méritent des réponses.

Pourquoi le policier est-il intervenu? Est-ce que cette jeune femme était en état d'arrestation? Si oui, était-ce pour une question de santé mentale ou une infraction?Le policier à la retraite et expert en recours à la force, Steve Summerville
La tante de l'adolescente, Lorenda Kokopenace, s'inquiète que les jeunes de la Première Nation Grassy Narrows se méfient encore plus de la police. « Ils voient des images comme celles-ci et ils ont peur [que les policiers] leur fassent du mal », affirme-t-elle.