Information sur la politique 1

samedi, novembre 12, 2016

Céline Dion devient porte-parole de la lutte contre la radicalisation des jeunes

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/arts_et_spectacles/

PUBLIÉ IL Y A 45 MINUTES
Céline Dion a livré sa dernière entrevue de sa tournée en sol québécois à Trois-Rivières.
Céline Dion a livré sa dernière entrevue de sa tournée en sol québécois à Trois-Rivières.
 PHOTO : RADIO-CANADA

Céline Dion se joint au mouvement de lutte contre la radicalisation des jeunes. La chanteuse en a fait l'annonce lundi dans une allocution vidéo durant la Conférence de Québec sur la prévention de la radicalisation des jeunes.
Nommée artiste de l'UNESCO pour la paix en 1999, Céline Dion a également expliqué son rôle de porte-parole en citant son devoir de citoyenne et de mère.
Cette jeunesse si belle et créative, débordante d'espoir et d'aspiration, nous amène chaque jour un peu plus loin. Il nous revient de la protéger face aux périls de notre monde. Partout dans l'univers, la violence sous toutes ses formes, et ses conséquences les plus horribles, ont fait trop de victimes.

La conférence internationale sur la lutte à la radicalisation des jeunes par Internet est un événement organisé par le Québec et parrainé par l'UNESCO.
Jusqu'à mardi, la conférence de Québec réunit plus de 450 participants de 70 pays, dont des experts issus de différents ordres gouvernementaux, d'organisations internationales, du secteur privé, du milieu universitaire, mais aussi de la société civile.
La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, a annoncé ce matin, lors d'un congrès sur la prévention de la radicalisation chapeauté par l'UNESCO, que son gouvernement créera la première chaire mondiale pour lutter contre le phénomène de la radicalisation.
Céline Dion était présente au 38e Gala de l'ADISQ dimanche soir. L'ADISQ a remis un prix à son agent et mari René Angélil, décédé en début d'année. La chanteuse a accepté ce Félix hommage avant d'interpréter Avec le temps de Léo Ferré.