Le Québec Isolé - 5 novembre 1981

https://www.youtube.com/watch?v=BQ6uFsB8v1Q



Ajoutée le 20 oct. 2013
Au Québec, la "Nuit des Longs Couteaux" est un terme utilisé en référence à la nuit du 4 novembre 1981, au moment où l'acte constitutionnel de 1982 a été accepté par le premier ministre du Canada Pierre Elliott Trudeau, ainsi que 9 des 10 premiers ministres provinciaux, à l'insu du premier ministre du Québec René Lévesque, qui dormait à Hull. Au Canada anglais, le même événement est appelé le "kitchen meeting".

Cette nuit-là, le procureur général Jean Chrétien négocia avec ses pairs de la Saskatchewan (Roy Romanow) et de l'Ontario (Roy McMurtry). Les premiers ministres provinciaux acceptèrent d'éliminer leur droit de veto, alors que Chrétien, avec réserve, leur offrit une clause dérogatoire (ou de dérogation).

Hatfield et Davis acceptèrent le compromis et dirent à Trudeau qu'il devrait conclure l'entente. Trudeau accepta. Cet accord est connu au Canada anglais comme l'« Accord de la cuisine », parce qu'il est né d'une discussion ayant débuté dans une cuisine.

Le matin suivant, René Lévesque entra dans l'hôtel pour le déjeuner des premiers ministres et fut informé qu'une entente était survenue durant la nuit. Lévesque refusa catégoriquement de la signer et quitta immédiatement la salle. Le Québec annonça le 25 novembre 1981 qu'il utiliserait son droit de veto sur l'entente, mais la Cour suprême du Canada statua le 6 décembre que le Québec n'avait jamais possédé ce droit.

Les événements ont créé une forte division au sein du Canada. Plusieurs fédéralistes et indépendantistes québécois ont perçu l'accord comme un coup de poignard de la part des premiers ministres des autres provinces. L'accord a fait chuter radicalement la popularité traditionnelle des libéraux au Québec et a favorisé la victoire de Brian Mulroney et du parti progressiste-conservateur à l'élection suivante.

Aujourd'hui, le Québec n'a toujours pas signé la Constitution, même après plusieurs tentatives d'amendement, tels l'accord du lac Meech et l'accord de Charlottetown pendant l'ère de Brian Mulroney.