Le PQ de Lisée, «une parenté familière» avec l'extrême-droite, dit Couillard

http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-quebecoise/

Publié le 08 octobre 2016 à 08h39 | Mis à jour à 08h39
Jean-François Lisée a été élu par les membres... (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)
Jean-François Lisée a été élu par les membres
du Parti québécois, vendredi soir.
PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE
(REYKJAVIK, Islande) Avec Jean-François Lisée à sa tête, le Parti québécois a maintenant « une parenté familière » avec les mouvements d'extrême-droite en Europe, tonne le premier ministre Philippe Couillard. Sa victoire est celle d'un « nationalisme de peureux, de fermeture et d'exclusion », selon lui.
Il s'attend même à ce que M. Lisée se prête à du « salissage » à l'Assemblée nationale, à l'image de « la campagne assez basse qu'il a menée envers ses adversaires » dans la course à la direction du Parti québécois.
En mission en Islande samedi, le premier ministre a sorti l'artillerie lourde pour réagir à l'élection de Jean-François Lisée par les membres du Parti québécois, vendredi soir. Après de brèves félicitations envers le candidat élu, il a multiplié les épithètes lapidaires pour qualifier la signification de la victoire du député de Rosemont. Sa sortie va à coup sûr pimenter la discussion qu'il a promis d'avoir samedi avec M. Lisée plus tard samedi - il n'a pu le faire dès l'élection de celui-ci en raison du décalage horaire.
Plus de détails suivront.