Information sur la politique 1

dimanche, mai 08, 2016

Le nouveau chef du PQ sera connu d'ici la mi-octobre

http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/politiqueprovinciale

Dernière mise à jour: 07-05-2016 | 17h46
MONTRÉAL - Le prochain chef du Parti québécois (PQ) sera choisi au plus tard à la mi-octobre, a fait savoir samedi le président du Parti québécois, Raymond Archambault.
Lors d'une conférence de presse tenue à la permanence du parti, M. Archambault a présenté les grandes lignes de la course à la direction, dont l'issue devrait être connue entre la mi-septembre et la mi-octobre.
L'objectif est d'avoir un nouveau chef après le congé de l'Action de grâce qui pourra rentrer en fonction au moment de la reprise des travaux de l'Assemblée nationale.

«COURSE MODESTE»

Le parti souhaite toutefois laisser suffisamment de temps aux organisations pour que les candidatures soient présentées, possiblement vers la fin du mois de juin. «Il faut laisser le temps aux candidats d'amasser des sous, d'amasser des signatures et leur permettre de faire campagne», a-t-il expliqué.
«Il faut laisser un certain temps pour un certain nombre de débats», a ajouté le président, rajoutant que les statuts du parti obligent à une course.
Raymond Archambault a dit souhaiter que la course «ne coûte pas trop cher» et qu'elle soit modeste.
«Il faudra être modeste dans nos ambitions», a dit le président de la formation politique.

«LES MILITANTS QUI DÉCIDENT»

Les consultations pour cette course à la direction commenceront dès la semaine prochaine. Le projet de règlement, qui contiendra toutes les règles et le calendrier de la course, sera soumis au conseil exécutif national, la fin de semaine du 28 et 29 mai, puis proposé d'ici la fin du mois de mai à la conférence nationale des présidents des circonscriptions (CNPP).
«Nous en sommes au début de ce processus et ce sont les membres des instances qui décideront, a ajouté Raymond Archambault. Ce qui est certain, c'est qu'il y a une volonté de réaliser ce processus rapidement. Les militants vont donc travailler très fort pour arriver à ce résultat.»
Questionné sur l'hypothèse d'un couronnement, le président a expliqué que cette situation était envisageable si seulement «au terme de la période de mise en candidature, il n'y aurait qu'un seul candidat». «Nous devons appliquer les règles», a-t-il précisé.
«Au Parti québécois, ce sont les militants qui décident du choix de leur chef», a d'ailleurs indiqué le chef intérimaire Sylvain Gaudreault.
Pierre Karl Péladeau a annoncé lundi qu'il quittait la politique pour des raisons familiales.
Les candidats restent nombreux sur la ligne de départ. Alexandre Cloutier, qui a terminé deuxième derrière Pierre Karl Péladeau en 2015, a dit avoir pris sa décision, mais l'annoncera «au moment opportun».
Véronique Hivon, avec qui il formait un tandem, songe aussi à soumettre sa candidature. Les noms de Martine Ouellet, Nicolas Marceau sont aussi mis de l'avant.
AUSSI SUR CANOE.CA