Information sur la politique 1

dimanche, mai 08, 2016

Cloutier continue d'alimenter le suspense

http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/politique/

Publié le 07 mai 2016 à 21h08 | Mis à jour le 07 mai 2016 à 21h08
Alexandre Cloutier a répété samedi sur les réseaux... (La Presse Canadienne, Jacques Boissinot)
Alexandre Cloutier a répété samedi sur les réseaux sociaux que sa «décision est prise»
et qu'il en ferait part au public accompagné de toute sa famille.
LA PRESSE CANADIENNE, JACQUES BOISSINOT

(Québec) Alexandre Cloutier continue d'alimenter le suspense entourant sa candidature au poste de chef du Parti québécois (PQ). Après l'avoir affirmé vendredi, il a répété sur les réseaux sociaux, samedi, que sa «décision est prise» et qu'il en ferait part au public accompagné de toute sa famille.
«Nous avons consulté nos proches, nos amis, des collègues, des gens du parti, afin de prendre la meilleure décision pour tout le monde et, par-dessus tout, dans l'intérêt du Québec. Je peux vous dire que notre décision, elle est prise», a écrit le député de Lac-Saint-Jean sur sa page Facebook officielle - et non personnelle. «C'est une décision qui a été sagement réfléchie et nous l'annoncerons donc en famille, en bonne et due forme, prochainement.» Le court texte est accompagné d'une photo carte postale de la famille Cloutier. 
Alexandre Cloutier avait donné des indications similaires la veille devant les journalistes, en marge de la nomination de Sylvain Gaudreault comme chef intérimaire du PQ. Tous avaient alors compris qu'il se lancerait. Il a lui-même évoqué un scénario «un peu shakespearien» d'une course contre son amie Véronique Hivon, qui l'a appuyé en 2015.
Signes positifs 
Le Soleil a contacté samedi différentes sources membres de l'équipe de M. Cloutier lors de la dernière course à la chefferie du PQ, remportée par Pierre Karl Péladeau. Toutes se sont gardées de confirmer ou d'infirmer si l'ancien ministre des Affaires intergouvernementales allait briguer la direction du parti, mais ont laissé entendre que les signes étaient positifs.
M. Cloutier avait obtenu 29,21 % des voix à sa première tentative, terminant bon deuxième. Un sondage Léger publié dans le Journal de Québec, mené auprès de militants du PQ, le place en tête avec 27 % des intentions de vote. Le coup de sonde accordait cependant des voix au fondateur d'Option nationale, Jean-Martin Aussant, qui a fait savoir qu'il ne se lancerait pas et qu'il appuierait Mme Hivon. Des points ont aussi été donnés à Bernard Drainville, qui s'est lui aussi désisté.