samedi, avril 30, 2016

Le président de la FTQ croit que Québec se magasine «un cocktail Molotov»

http://www.985fm.ca/actualites/nouvelles/

Publié par Valérie Beaudoin pour 98,5 fm le vendredi 29 avril 2016 à 20h55. Modifié à 21h08.
Le président de la FTQ croit que Québec se magasine «un cocktail Molotov»
FTQ-Crédit Clément Allard
(98,5 FM) - Les affrontements sont à prévoir si les maires ne respectent pas le Code du travail, a indiqué Daniel Boyer, président de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec.
En point de presse à la suite de la traditionnelle rencontre des chefs syndicaux avec le premier ministre, M. Boyer a indiqué que Québec se «magasinait un cocktail Molotov» si elle permettait aux maires de municipalités de décréter les conditions de travail de leurs employés syndiqués.
Il a expliqué ses propos à Benoit Dutrizac vendredi midi. Il ne faut pas se surprendre que ces gens-là soient en beau maudit, a indiqué le président de la FTQ. Il n’y a aucun autre employeur au Québec qui a ce droit-là.»
Il a ajouté que normalement il y a très peu de conflits de travail au sein de municipalité et espérait que le gouvernement Couillard allait agir en faveur des travailleurs.
Chaque année les partis se rencontrent à l’occasion de la Fête des travailleurs du 1er mai.