vendredi, mai 08, 2015

Les mères monoparentales cibles des pédophiles

http://www.journaldemontreal.com/

Le Doc Mailloux affirme qu’il s’agit d’un geste stratégique de ces individus pour avoir accès aux enfants


Le Dr Pierre Mailloux
PHOTO D'ARCHIVES

Le Dr Pierre Mailloux croit que des pédophiles séduisent les mères ­célibataires afin d’abuser de leurs enfants.

MISE à JOUR 
Plusieurs patients pédophiles du Docteur Mailloux lui auraient confié séduire une mère monoparentale pour avoir accès à ses enfants.
C’est sans surprise que le psychiatre Pierre Mailloux a pris connaissance des ­résultats d’une étude menée à l’Université Laval qui révèle que 5 % des agressions sexuelles sont commises par des entraîneurs sportifs.
Il croit toutefois qu’encore plus de ­pédophiles séduisent des mères célibataires afin d’abuser de leurs enfants.
Le Doc Mailloux croit que s’approcher d’une mère, c’est la nouvelle façon de procéder des pédophiles.
Il affirme que c’est un geste carrément stratégique. «Ils ont compris la game! Dans les écoles, c’est de plus en plus surveillé, ce qui leur laisse moins de marge de manœuvre.»
À surveiller
En début de relation avec un pédophile, les signes seraient difficiles à déceler. Toutefois, certains gestes peuvent mettre la puce à l’oreille.
«Ces individus-là se portent rapidement gardien des enfants. Ils vont inviter la mère à sortir alors qu’eux restent à la maison», ­explique le controversé psychiatre. Il ajoute que les pédophiles qui procèdent de cette ­façon seront des hommes très gentils, même non violents. Pour certains, le seul fait d’avoir accès aux enfants peut être suffisant pour s’exciter. Un pédophile peut ainsi ­passer plusieurs années au sein de la famille sans qu’il y ait d’agression physique ­commise sur les enfants.
Une mère qui ne le sait pas
«Est-ce que ça se peut, qu’une mère ne le sache pas que ses enfants sont abusés? On peut affirmer qu’elle avait les yeux fermés et qu’elle faisait bien attention pour ne pas les ouvrir», affirme Pierre Mailloux.
Il insiste sur le fait que les mères doivent s’occuper de leurs enfants et avoir les yeux clairs. Des gestes comme des baisers sur la bouche de l’enfant, lui faire prendre son bain quand il est capable seul ou encore dormir à ses côtés peuvent être des signes indicateurs d’une dysfonction. Il ne faut toutefois pas monter aux barricades trop rapidement, rappelle le psychiatre.
Une question d’accessibilité
En 36 ans de pratique, Pierre Mailloux en vient à la conclusion que les pédophiles cherchent des plages d’accessibilité aux ­enfants. Quand ce n’est pas dans le confort des foyers des mères monoparentales, ça peut être au sein des loisirs, du bénévolat ou du sport.
Selon le psychiatre, il ne faudrait surtout pas commettre l’erreur d’oublier la plus grande plage d’accessibilité, celle d’un ­parent sur ses propres enfants. Sur ce point, il incite les mères à garder un œil sur leur ex.