Information sur la politique 1

samedi, juin 13, 2015

Régis et Pierre Karl: le couple de l’année

http://www.journaldemontreal.com/

Richard Martineau
Ainsi, comme nous l’ont appris Éric Duhaime et Nathalie Normandeau au FM 93, c’est Régis Labeaume lui-même qui célébrera le mariage de Pierre Karl Péladeau et Julie Snyder.
«C’est normal, ces trois-là ont visiblement des atomes crochus. On a tort de dire que cette décision aura des incidences politiques, nous sommes ici dans la sphère privée», diront certains.
Si vous pensez ça, vous êtes vraiment naïfs.
La mariée était en bleu
Comprenez-moi bien: contrairement à de mauvaises langues qui se sont fait aller hier, je ne dis pas que le mariage de Pierre Karl Péladeau et Julie Snyder est un show politique.
Ces deux-là s’aiment à la folie, et leur mariage (un mariage de passion, et non de raison) est l’aboutissement logique d’une union qui dure depuis des années.
Mais il ne faut pas non plus jouer à l’autruche. Le 15 août, ce n’est pas seulement Régis Labeaume «le bon gars» qui va unir le couple le plus en vue de la province. C’est le maire de Québec.
Régis Labeaume a beau dire qu’il est prêt à marier n’importe qui, ce n’est pas «n’importe qui» qui lui a demandé de célébrer son mariage. C’est le chef du PQ.
Quand le leader des forces séparatistes demande à un maire qui n’a jamais caché ses sympathies pour la cause de le marier à la plus fervente militante du Oui, cela a des incidences — et des connotations — politiques.
Qu’on le veuille ou pas.
Julie Snyder et Pierre Karl Péladeau n’ont pas choisi Régis pour ça. Mais ils savaient qu’il y avait AUSSI ça.
Et que dès que leur décision serait rendue publique, les gens allaient tout de suite spéculer.
Car une décision comme celle-là ne se prend pas à la légère.
Monsieur Péladeau et madame Snyder ont une passion l’un pour l’autre, certes. Mais ils ont aussi une passion commune pour la cause souverainiste.
Ce n’est pas la passion d’un bord et la raison de l’autre. Toutes ces émotions se mélangent et se nourrissent l’une l’autre.
Quand on est en amour avec quelqu’un, on aime aussi ses idées.
Et dans le terme Power Couple, il y a aussi le mot Power.
La conquête ?
Question quiz numéro 1: ça fait longtemps que la rumeur circule à l’effet que Pierre Karl Péladeau et Julie Snyder déménageraient à Québec. Serait-ce la prochaine étape?
Question quiz numéro 2: Régis Labeaume se joindra-t-il activement à l’union des forces souverainistes? Fera-t-il le saut en politique provinciale?
Il répète tout le temps qu’il préfère être un gros poisson dans un petit aquarium plutôt qu’un petit poisson dans un gros aquarium. Mais participer concrètement à la création d’un nouveau pays, être aux premières loges de l’Histoire, diriger un ministère au sein du premier gouvernement d’un Québec indépendant, ce ne serait pas ce qu’on appelle une job de méné.
Question quiz numéro 3 : Pierre Karl Péladeau semble s’intéresser de plus en plus à Québec. Simple intérêt personnel ou signe que les souverainistes sont en train de placer leurs pions pour conquérir la capitale?
Voilà les questions que les gens se posent. Avec raison?