mardi, décembre 29, 2015

États-Unis : au moins 44 morts dans des tornades et des inondations

http://www.lepoint.fr/monde/etats-unis

Des phénomènes climatiques extrêmes ont fait plusieurs victimes depuis samedi. Les transports aériens sont perturbés pour les fêtes de fin d'année.


Publié le  | Le Point.fr

Tornades, inondations et chutes de neige ont fait au moins 44 morts aux États-Unis depuis samedi.

Tornades, inondations, fortes chutes de neige. La nature se déchaîne aux États-Unis. Ces phénomènes climatiques ont fait au moins 44 morts aux États-Unis depuis samedi. Les transports aériens et routiers sont fortement perturbés en cette période de grands déplacements pour les fêtes de fin d'année.
Aux tornades spectaculaires qui ont dévasté une partie du Texas (Sud) ce week-end ont succédé lundi de fortes tempêtes accompagnées de blizzard, de pluies verglaçantes et d'inondations sur une large partie des États-Unis. Plusieurs millions de personnes étaient bloquées dans les aéroports après l'annulation lundi de plus de 2 100 vols et le retard de 3 700 autres, selon le site FlightAware.

Plus de 25 centimètres de pluie

Des naufragés de l'air qui se sont ajoutés aux voyageurs des 1 640 vols annulés et plus de 6 400 retardés déjà dimanche, pour la plupart du fait des systèmes orageux positionnés au-dessus du Texas. Lundi, c'est à Chicago que les perturbations les plus importantes ont été relevées : une pluie verglaçante et de fortes rafales de vent ont cloué au sol plus de 1 200 avions, selon FlightAware. Et les services météorologiques locaux prévoyaient encore des vents soufflant jusqu'à 80 km/h, pouvant provoquer chutes d'arbres, coupures de lignes électriques et accumulation de neige et de glace.
Ces intempéries causées par un système orageux ancré sur les États-Unis depuis mercredi dernier et lié à des températures anormalement élevées pour la saison ont déversé jusqu'à 104 centimètres de neige sur une partie du Nouveau-Mexique (Sud-Ouest), en général à peine saupoudré. Et l'Arkansas, le Missouri, l'Oklahoma et le Texas ont reçu plus de 25 centimètres de pluie.

L'état d'urgence dans 3 États

Les gouverneurs du Nouveau-Mexique, du Texas et du Missouri ont déclaré dimanche l'état d'urgence, qui permet le déblocage de certains moyens d'intervention, sur tout ou partie de leur territoire. L'Alabama, le Mississippi et laGéorgie leur ont emboité le pas. Fait inhabituel pour la saison, au moins neuf tornades ont fait samedi 11 morts dans la région de Dallas, au Texas qui certes a l'habitude des tornades mais d'ordinaire au printemps.
La petite ville de Garland, dans la banlieue de Dallas, a été la plus touchée : une tornade avec des vents jusqu'à 320 km/h a rasé des rues entières, emporté des autoroutes et détruit ou endommagé quelque 600 bâtiments, selon les autorités locales. C'était seulement la deuxième fois depuis 1950 que la région était balayée par une tornade aussi puissante. Elle a fait huit morts à Garland, et d'autres tornades au nord-est de Dallas ont fait trois morts.
Le président américain Barack Obama, actuellement en vacances à Hawaï, a fait part au gouverneur de cet État Greg Abbott de "ses sincères condoléances" lors d'une conversation téléphonique, a indiqué un responsable de la Maison-Blanche. Craignant d'autres tornades, le Texas se préparait également à affronter des conditions hivernales particulièrement rudes avec neige, verglas et risques d'inondations. Samedi, il faisait 28 °C.

De fortes chutes de neige à venir

Selon les derniers bilans disponibles lundi soir, les tempêtes ont également fait dix morts dans le Mississippi, huit dans le Missouri, six dans le Tennessee, cinq dans l'Illinois ainsi que deux dans l'Alabama, et un en Arkansas et en Georgie. Le gouverneur du Missouri Jay Nixon a appelé ses concitoyens à "éviter autant que possible de voyager".
Le National Weather Service (NWS) prévoyait pour lundi soir la persistance des conditions climatiques difficiles avec de "fortes chutes de neige et du verglas" dans le Nord, les plaines du centre du pays ainsi que dans la région des Grands lacs et dans le Nord-Est.
Le centre et le sud du pays devaient se préparer pour leur part à des pluies soutenues et à des inondations, tandis qu'une partie du sud-est des États-Unis était sous la menace de "conditions climatiques extrêmes", indiquait le NWS sur son site internet. "Les tempêtes devraient diminuer mardi, mais les inondations et les conditions de voyage dangereuses pourraient se poursuivre jusqu'en milieu de semaine", selon les autorités.