mardi, octobre 06, 2015

Élections Canada 2015 Harper promet une aide additionnelle pour le secteur automobile

http://ici.radio-canada.ca/sujet/

Stephen Harper en conférence de presse à Whitby, en Ontario.
Stephen Harper en conférence de presse à Whitby, en Ontario.

Le Partenariat transpacifique (PTP) et ses impacts au Canada sont encore une fois au cœur de la campagne du chef du Parti conservateur, mardi.
De passage dans une usine de fabrication de systèmes antipollution à Whitby, en Ontario, Stephen Harper annonce, s'il est réélu à la tête du gouvernement, un financement additionnel de 1 milliard de dollars sur 10 ans pour le Fonds d'innovation pour le secteur automobile, mis en place à la suite de la conclusion d'un autre accord de libre-échange, celui-là avec la Corée du Sud.
Les conservateurs promettent aussi des subventions non remboursables, par l'intermédiaire de ce Fonds, pour investir dans de nouvelles usines de montage et dans les installations existantes. Le parti promet d'élargir les critères de dépenses admissibles pour les entreprises du secteur automobile.
Dans le secteur de l'automobile, le Partenariat transpacifique annoncé lundi prévoit une baisse des exigences de contenu nord-américain pour l'assemblage et les pièces. Ainsi, 45 % de la valeur d'un véhicule automobile et de certaines pièces devra provenir de la région du PTP pour être exempts de tarifs douaniers et respecter les règles d'origine. Cela remplacera le seuil actuel de 62,5 % établi en vertu de l'Accord de libre-échange nord-américain, qui réunit les États-Unis, le Canada et le Mexique.
Cet élément suscite des craintes dans le secteur de l'automobile. Le syndicat Unifor estime notamment que les nouvelles règles pourraient coûter 20 000 emplois au Canada.
Le nombre d'emplois dans l'industrie automobile est passé de près de 165 000 à un peu plus de 121 000 au Canada, de 2005 à 2014.