Pierre Karl Péladeau reprend la direction de Québecor

http://www.journaldemontreal.com/




  MONTRÉAL - Pierre Karl Péladeau a annoncé jeudi matin qu’il reprenait la tête de Québecor.
Pierre Karl Peladeau
PHOTO D’ARCHIVES
Après une interruption de près de quatre ans, M. Péladeau redevient président et chef de la direction de l’entreprise. Sa nomination est immédiate.
«Je suis très heureux de reprendre la direction de Québecor, une entreprise que j’aime profondément, qui est en excellente santé financière et qui a connu une croissance continue au cours des dernières années», a-t-il expliqué dans un communiqué.
Son prédécesseur Pierre Dion, qui occupait la fonction depuis avril 2014, est nommé président du conseil d’administration de Québecor Média et membre du conseil d’administration de Québecor.
Sa candidature sera également soumise au conseil d’administration de Groupe TVA lors de la prochaine assemblée générale.
Quant à l’ancien premier ministre canadien Brian Mulroney, il demeure président du conseil d’administration de Québecor.
M. Mulroney n’a pas manqué de souligner ces changements. «Depuis sa fondation par Pierre Péladeau en 1965, a-t-il affirmé, Québecor a toujours été une entreprise solide et performante grâce aux gestionnaires de talents qui la composent. Avec le retour de Pierre Karl à la tête de l’organisation, et de Pierre (Dion) à la présidence du conseil d’administration de Québecor Média, nous pouvons compter sur une équipe remarquable afin de poursuivre le développement de la Société et de ses activités.»
Pour sa part, Pierre Dion se dit heureux de continuer à travailler avec M. Péladeau. «C’est avec la fierté du devoir accompli que je cède ma place à Pierre Karl, après près de trois années à titre de président et chef de la direction de Québecor. Je suis très heureux des nouveaux mandats qui me sont confiés aujourd’hui et de continuer à contribuer au succès de l’entreprise. Ce sera également un privilège de travailler à nouveau avec Pierre Karl.»
M. Péladeau avait quitté la direction de Québecor en avril 2013 pour prendre la tête du conseil d’administration d’Hydro-Québec. Un an plus tard, il annonçait son intention de briguer les suffrages comme candidat péquiste dans Saint-Jérôme, où il était élu.
Au printemps de 2015, il était choisi comme chef du Parti québécois, mais démissionnait en mai 2016 pour des raisons familiales, à la suite de sa séparation avec l’animatrice Julie Snyder.