Information sur la politique 1

mardi, janvier 03, 2017

Un «bon ami» de Couillard condamné

http://www.journaldemontreal.com/



  Un financier montréalais déchu vient d’être condamné à verser 7,4 M$ US pour avoir mis de l’argent de ses clients dans des firmes qui le payaient, dont une a été administrée par le premier ministre Philippe Couillard.
HANS BLACKLa Securities and Exchange Commission (SEC), l’équivalent de l’Autorité des marchés financiers (AMF) aux États-Unis, a annoncé le 28 décembre avoir obtenu un jugement par défaut contre Hans Peter Black et sa firme de gestion d’actifs Interinvest. Black doit verser 7,4 M$ US en pénalités, intérêts et remboursements.
Argent flambé
Selon la SEC, Hans Black, qui vivait à Westmount jusqu’à tout récemment, a rompu ses responsabilités fiduciaires en investissant l’argent de ses clients, soit 17 millions $ US, dans «quatre penny stocks canadiens en difficultés financières».
Un de ces penny stocks est la compagnie Amorfix Life Sciences. Philippe Couillard, l’actuel premier ministre du Québec, a été président du conseil d’administration de ce penny stock de 2010 à 2012.
Selon la SEC, les clients de Black ont perdu 12 M$ US sur les 17 M$ US dans ces entreprises en déroute.
Hans Black a reçu 1,9 M$ US des quatre compagnies en «frais de consultation» dans une société qu’il contrôlait pendant qu’il siégeait à leur conseil d’administration.
«La SEC allègue que l’implication de Black dans ces entreprises, et le fait qu’il recevait des paiements de celles-ci, représentaient un conflit d’intérêts qu’il a négligé de divulguer à ses clients», affirme la SEC dans un communiqué.
Notre Bureau d’enquête avait révélé en 2015 que l’actuel premier ministre a siégé au conseil d’Amorfix aux côtés de Hans Black, et ce, même après la publication d’articles alléguant qu’il était un fraudeur.
Dans une entrevue téléphonique, celui-ci s’était décrit comme un «bon ami» de l’actuel premier ministre. Il avait dit avoir été l’un de ceux qui avaient invité M. Couillard à se joindre au conseil d’Amorfix.