jeudi, janvier 14, 2016

René Angélil, plus qu'un simple imprésario

http://fr.canoe.ca/divertissement/celebrites/nouvelles/

Publié le 14 janvier 2016 à 16h54 | Mis à jour à 16h54
René Angelil et Céline Dion, en juillet 2013, à Québec.
La vie de René Angélil a été ponctuée de rencontres et d'amitiés marquantes. En voici les principales.

PIERRE LABELLE ET JEAN BEAULNE

C'est sur les bancs de l'école Saint-Vincent-Ferrier de Montréal que René Angélil fait la rencontre de Pierre Labelle. Les deux garçons font tous deux partie de la chorale de l'école. Cette passion pour la musique, ils l'entretiennent au fil des ans jusqu'à former, au début des années 1960, le groupe Les Baronets avec leur ami Jean Beaulne. Le trio connaît un succès fulgurant au Québec en reprenant en français les chansons du phénomène musical de l'heure, les Beatles. Le groupe se dissout en 1972.

MARC VERREAULT ET SES «MOUSQUETAIRES»

René Angélil rencontre Marc Verreault à l'époque où ses complices des Baronets et lui jouent au Café de l'Est à Montréal. Très vite, il devient un ami et confident de René, l'initiant même au golf. René passe de longues soirées à jouer aux cartes avec Marc, son gérant Ben Kaye, son cousin Paul Sara et son ami Jacques Desmarais. Avec eux, il affine ses stratégies et ses techniques de poker. Tous les cinq, ils prennent même l'habitude, vers la fin des années 1980, de faire des virées d'un week-end dans les casinos de Nassau ou d'Atlantic City.
Même vers la fin de sa vie, Marc Verreault fait toujours partie de son cercle rapproché d'amis, avec Rosaire Archambault, Pierre Lacroix (ancien président de l'Avalanche du Colorado) et Paul Sara. Il les appelait même ses quatre mousquetaires.

GUY CLOUTIER

Au milieu des années 1960, René Angélil fait la rencontre de Guy Cloutier. Il fait ses débuts comme imprésario épaulé par Guy Cloutier. Ensemble, ils produisent les disques de Johnny Farago, Patrick Zabé et Anne Renée, pour ne nommer que ceux-là, en plus de gérer la carrière de l'étoile montante René Simard.

EDDY MARNAY

Si la carrière de Céline Dion a connu un tel essor aussi rapidement, c'est en partie grâce à Eddy Marnay. C'est René Angélil qui a convaincu le parolier de renom, au début des années 1980, d'écrire des chansons à sa protégée. Grâce à la pièce Tellement j'ai d'amour pour toi, Céline remporte le grand prix au festival mondial de la chanson de Tokyo.
Le Français d'origine algérienne devient dès lors un fidèle complice du couple Dion-Angélil, qui baptisera même un de ses jumeaux en l'honneur de son défunt ami.

GUY ET DODO MORALI

René Angélil se lie d'amitié avec le Français Guy Morali à l'époque où il est le manager de Ginette Reno. Lorsqu'il débarque à Paris pour voir Eddy Marnay, il en profite pour fraterniser avec celui qui était à l'époque le chanteur des Scorpions. Guy et sa femme Dodo emménagent des années plus tard à Montréal, où ils tiennent jusqu'en 2008 le restaurant français Guy et Dodo Morali.

JULIE SNYDER ET PIERRE KARL PÉLADEAU

En 2009, René Angélil devient le directeur de Star Académie, l'émission phare de TVA. C'est en partie pour faire plaisir à son amie Julie Snyder que le célèbre imprésario accepte le mandat. Son amitié de longue date avec l'animatrice remonte à 1996, à l'époque où elle pilotait L'enfer, c'est nous autres à Radio-Canada. L'entrevue de la démone blonde avec Céline devait durer huit minutes tout au plus, mais constatant la complicité entre sa protégée et Julie Snyder, René l'avait laissée filer pendant près d'une heure.
Dès qu'elle passe du côté de TVA avec son émission Le point J, Julie multiplie les collaborations avec le couple, jusqu'à produire, en 2010, le DVD de la tournée mondiale Taking Chances. Au fil des ans, une relation de confiance et d'amitié se tisse entre les Dion-Angélil et les Snyder-Péladeau. «Ce n'est pas souvent que je rencontre quelqu'un qui en veut autant que moi», a déjà dit René à Julie, rendant ainsi hommage à sa détermination à toute épreuve.
Céline et René sont également la marraine et le parrain de la petite Romy, la fille de Julie et de Pierre Karl.

FRANCINE CHALOULT ET GEORGES-HÉBERT GERMAIN

L'une est l'attachée de presse de Céline Dion, l'autre est le regretté auteur de René Angélil - Le Maître du jeu, la biographie autorisée du célèbre imprésario. Le couple fait ainsi partie de la garde rapprochée des Dion-Angélil pendant de nombreuses années.

MICHEL BERGERON

L'analyste et ex-entraîneur de hockey était un fidèle complice de René Angélil depuis quelques décennies. Avec Marc Verreault et l'animateur Rodger Brulotte, ils disputaient tous les quatre des parties de golf au club privé des Dion-Angélil, Le Mirage, situé à Terrebonne.

GIL CATES

Mort en 2011, le réalisateur, producteur et scénariste américain était un indéfectible allié de René Angélil. C'est grâce à lui si Céline Dion a été la première artiste à chanter à deux reprises au gala des Oscars, en 1997. Lorsque Céline a obtenu une étoile à son nom sur le trottoir du Hollywood Boulevard, c'est M. Cates (ainsi qu'un autre ami du couple, Jay Leno) qui a été choisi pour prononcer un discours.