vendredi, juillet 10, 2015

Marieville: le corps du tireur aurait été retrouvé

http://fr.canoe.ca/infos/societe/archives/

Maxime Deland


Dernière mise à jour: 09-07-2015 | 17h16

MARIEVILLE - Un corps a été retrouvé, jeudi après-midi à Roxton Pond, en Montérégie, et il pourrait s'agir de celui de Daniel Massé, l'auteur présumé de la fusillade survenue mercredi soir à Marieville, a annoncé la Sûreté du Québec (SQ).
Le corps a été retrouvé vers 15 h 45, dans un secteur isolé de Roxton Pond, à l'intérieur d'un véhicule. C'est un citoyen qui, ayant pris connaissance de la description du véhicule du suspect diffusée par les médias, une Volkswagen Jetta TDI noire, a contacté les autorités.
«Les policiers ont rencontré ce citoyen, qui les a conduits au véhicule, a indiqué le sergent Claude Denis, porte-parole de la SQ. À l'intérieur du véhicule, qui correspondait à la description que nous avions donnée, les policiers ont trouvé un homme inanimé.»
«Une identification formelle du corps sera faite, mais tout porte à croire que ce serait celui de Daniel Massé», a ajouté le sergent Denis.
Quelques heures plus tôt, la SQ avait obtenu un mandat d'arrestation contre Daniel Massé, un résident de Marieville âgé de 59 ans.

IDENTITÉ DES VICTIMES

Par ailleurs, on connaît maintenant l'identité des deux personnes qui ont perdu la vie dans cette fusillade, il s'agit, selon nos sources, de Marcel Émond et Michel L'Italien.
Deux autres personnes ont été victimes d'une tentative de meurtre dans cette affaire. Il s'agit d'Éric Choquette, qui a été blessé gravement, mais qui repose en ce moment dans un état stable dans un hôpital de Montréal. «Sa vie n'est pas en danger et il sera rencontré plus tard par nos enquêteurs», a ajouté le sergent Denis.
L'autre personne est une femme dont le nom n'a pas été divulgué. Elle n'a pas été atteinte par des projectiles d'arme à feu mais a subi un choc nerveux et repose à l'hôpital.

RÉPERCUSSIONS SUR LES HABITANTS

Ce branle-bas de combat a des répercussions sur les résidents de Marieville, une petite ville rurale de la Montérégie où l'on retrouve plusieurs bâtiments de ferme. Certains agriculteurs n'ont d'ailleurs pas pu sortir jeudi matin pour aller nourrir leur bétail, par mesure de précaution.
Ces événements se sont produits mercredi soir, un peu avant 18 h, sur le terrain d'un ferrailleur situé à proximité de l'intersection des chemins des Trente-Six et Branche du Rapide.
Les motifs entourant cette fusillade demeurent un mystère, mais d'après des sources de l'Agence QMI, l'événement pourrait être lié au monde des motards criminels.
AUSSI SUR CANOE.CA