mardi, juin 16, 2015

Le chef d'Al-Qaïda au Yémen tué par une frappe de drone

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/international/

Mise à jour le mardi 16 juin 2015 à 7 h 23 HAE   Reuters
Nasser Al-Wouhaïchi dans une vidéo d'Al-Qaïda (archives)
Nasser Al-Wouhaïchi dans une vidéo d'Al-Qaïda (archives) 
Photo :  AP/IntelCenter
Le chef d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), Nasser Al-Wouhaïchi, a été tué au Yémen par une frappe de drone américain, a déclaré le groupe armé islamiste dans une vidéo diffusée sur Internet.
« Nous, Al-Qaïda dans la péninsule arabique, annonçons avec douleur à la nation musulmane [...] qu'Abou Bassir Nasser ben Abdoul Karim Al-Wouhaïchi, que Dieu ait son âme, a trouvé la mort dans une frappe américaine qui l'a visé ainsi que deux de ses frères combattants, que leurs âmes reposent en paix », dit un commandant d'Aqpa, Khaled Batarfi.
La direction du groupe djihadiste s'est réunie et a choisi Kassim Al-Raïmi, jusqu'ici commandant militaire d'Aqpa, pour lui succéder, ajoute ce porte-parole.
Aqpa, l'une des branches les plus actives d'Al-Qaïda, a revendiqué l'attentat qui a fait 12 morts à Paris le 7 janvier dernier contre l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo. Il a également tenté de faire exploser des avions de ligne.
Le groupe a organisé une série d'attaques spectaculaires au Yémen ces dernières années, contre des ministères, des installations militaires et autres institutions dans lesquelles plusieurs centaines de personnes ont été tuées.
Dans son communiqué, Aqpa ne précise pas quand Nasser Al-Wouaïchi a été tué. Des habitants de la ville de Moukalla, capitale provinciale de l'Hadramout, y ont signalé une frappe de drone vendredi dernier.
Mais d'autres témoins déclarent que le mardi précédent, alors qu'ils étaient réunis sur la corniche du bord de mer après les prières du soir, une explosion a tué trois hommes, provoquant la fuite des habitants paniqués.
Fait inhabituel, des membres d'Al-Qaïda ont alors bouclé le secteur et récupéré les cadavres déchiquetés.
Ancien aide de camp de ben Laden
Selon CNN, qui a révélé dès lundi l'information en citant deux responsables de la sécurité nationale yéménite, l'attaque contre Nasser Al-Wouhaïchi a eu lieu vendredi, mais des responsables américains ont dit au Washington Post qu'elle avait eu lieu mardi dernier.
Nasser Al-Wouhaïchi est le sixième haut commandant d'Aqpa vraisemblablement tué cette année par une frappe de drone américain au Yémen, même si les États-Unis n'ont pas confirmé leur implication.
Selon Gregory Johnson, auteur d'un ouvrage sur Aqpa, Nasser Al-Wouhaïchi est né dans le sud du Yémen. Il se rend en Afghanistan en 1998 pour se joindre à Al-Qaïda.
Là-bas, il rencontre Oussama ben Laden et devient son aide de camp jusqu'en 2001, quand le groupe se disperse après l'invasion de l'Afghanistan par l'armée américaine après les attentats du 11 septembre contre New York et Washington.
Le Yéménite devient le chef d'Aqpa en 2009, plusieurs années après s'être échappé d'une prison du Yémen.
En 2013, l'interception d'une communication entre Nasser Al-Wouhaïchi et le chef d'Al-Qaïda, Ayman Al-Zaouahiri, qui serait basé au Pakistan, a été à l'origine, avec d'autres informations, d'une alerte et de la fermeture de plusieurs ambassades au Moyen-Orient et en Afrique, ont indiqué des sources américaines.
Profitant du chaos dans lequel est plongé le Yémen depuis plusieurs mois, en particulier depuis l'intervention d'une coalition conduite par l'Arabie saoudite contre les milices chiites houthies, en mars dernier, Aqpa a fait alliance avec des groupes tribaux ou religieux dans l'est du pays.