vendredi, juin 26, 2015

La Cour suprême américaine légalise le mariage gai dans tous les États

http://www.985fm.ca/international/nouvelles/

Publié par Associated Press le vendredi 26 juin 2015 à 12h19.
La Cour suprême américaine légalise le mariage gai dans tous les États
WASHINGTON — La Cour suprême des États-Unis a proclamé vendredi le droit aux homosexuels de se marier dans les 50 États du pays, une décision historique qui tombe après deux décennies de litiges à la Cour suprême sur le mariage gai et les droits des homosexuels en général.
Les couples de même sexe peuvent présentement se marier dans 36 États et dans le district de Columbia. La décision, adoptée à cinq voix contre quatre, signifie que les 14 États restants, situés dans le sud et le Midwest, devront lever leur interdiction sur les unions gaies, et reconnaître la validité des mariages célébrés dans d'autres États.

Le juge Anthony Kennedy a rendu par écrit l'opinion de la majorité du jury.

«Aucune union n'était plus profonde que le mariage», a-t-il écrit.

Des spectateurs dans la salle de tribunal ont commencé à essuyer des larmes alors que M. Kennedy lisait la déclaration.

Les quatre juges opposés à la décision ont aussi publié leur opinion dans des déclarations distinctes. Ils étaient tous d'avis que les États et leurs électeurs devraient avoir le pouvoir de prendre cette décision.

«Ce tribunal n'est pas une législature. Que le mariage entre personnes de même sexe soit une bonne idée ou non ne devrait pas nous regarder», a écrit le juge en chef John Roberts. Il a lu un résumé de son désaccord depuis le banc des juges. C'était la première fois en dix ans à ce poste qu'il le faisait.

Le président Barack Obama a souligné l'arrêt sur son compte Twitter. «C'est un grand pas dans notre marche vers l'égalité. Les couples gais et lesbiens ont maintenant le droit de se marier, comme tout le monde. #L'amourGagne», a-t-il publié.

La décision ne sera pas immédiatement en vigueur. La cour donne environ trois semaines à la partie perdante pour demander une révision. Certains responsables et greffiers de comtés pourraient toutefois juger qu'il y a peu de risque à remettre des permis de mariage aux couples de gais et lesbiennes.

Les dossiers devant le tribunal portaient sur des lois du Kentucky, du Michigan, de l'Ohio et du Tennessee qui définissent le mariage comme l'union d'un homme et d'une femme. Ces États ne permettaient pas les mariages gais et ne reconnaissaient pas la validité de ceux célébrés dans d'autres États.

Il y a deux ans, la Cour suprême avait invalidé une partie d'une loi fédérale qui refusait certaines prestations gouvernementales aux mariages légaux entre personnes de même sexe.

Selon l'institut Williams de l'université de Californie à Los Angeles, il y a environ 390 000 couples gais mariés aux États-Unis. Quelque 70 000 couples vivant dans des États qui l'interdisent se marieraient dans les trois prochaines années. Un million de couples gais, mariés ou non, vivent ensemble aux États-Unis.

L'Alabama, l'Arkansas, la Géorgie, le Kentucky, la Louisiane, le Michigan, le Mississippi, la majeure partie du Missouri, le Nebraska, le Dakota du Nord, l'Ohio, le Dakota du Sud, le Tennessee et le Texas sont touchés par l'arrêt de vendredi.