samedi, avril 18, 2015

Elle met les mains de l'enfant sur un rond de poële

http://www.journaldequebec.com/

Elle met les mains de l'enfant sur un rond de poële
� NEWS 8
CA_Daniel-Girard
Une femme de Danbury, au Connecticut, fait face à une accusation d'assaut avec préméditation sur un enfant.
Lidia Quilligana, une gardienne, aurait forcé une bambine de trois ans à mettre ses mains sur un rond de poële chauffant.
L'accusation a été déposée après le visionnement d'une vidéo enregistrée par une caméra de surveillance dans la maison où se trouvaient la gardienne et l'enfant.
La mère de la bambine avait alerté la police après son retour du travail chez elle.
Elle avait tout de suite remarqué que l'enfant avait un œil au beurre noir et des brûlures.
La gardienne avait expliqué à la mère que la petite fille avait eu un accident alors qu'elle l'aidait à faire des crêpes.
Selon Lidia Quilligana, la bambine avait utilisé une petite chaise pour travailler sur le poële, mais elle avait perdu l'équilibre, heurtant le poële.
Une vidéo incriminante...
En regardant la vidéo, les policiers ont plutôt vu la gardienne sauter sur la bambine, la forcer à manger un aliment qui lui a brûlé la bouche, et lui mettre de force les mains sur un rond de poële.
La procureure Deborah Mabbett, qui a vu la vidéo, affirme qu'on peut y voir l'enfant crier et pleurer et tenter de s'enfuir.
La caméra de surveillance avait été achetée par les parents en décembre 2014.
Lidia Quilligana travaillait pour cette famille depuis un an.
Elle restera incarcérée jusqu'à sa comparution, le 22 avril.
Elle risque une peine de prison de 20 ans.
Sa caution a été fixée à un million de dollars.