dimanche, mai 22, 2016

MTQ : Louis Lacroix révèle l'intimidation subie par une employée chargée de valider les contrats

http://www.985fm.ca/actualites/nouvelles/

Publié par Jacques Thériault pour 98,5fm Sports le samedi 21 mai 2016 à 11h30. Modifié à 11h47.
MTQ : Louis Lacroix révèle l'intimidation subie par une employée chargée de valider les contrats
Le Premier ministre Philippe Couillard et
 le ministre des Transports, Jacques Daoust/
PC /Jacques Boissino

Exclusif (98,5 FM) - Le correspondant de Cogeco à l'Assemblée Nationale, Louis Lacroix est revenu sur les révélations qu'il a faites cette semaine concernant le climat d'intimidation qui régnait au ministère des Transports du Québec (MTQ).
ON EN PARLE EN ONDES :
Louis Lacroix travaillait sur cette histoire depuis trois semaines.
«Je voyais aux réactions des gens à qui j’allais chercher des témoignages, que ça suscitait beaucoup d’intérêt, beaucoup d’impact, a dit Louis Lacroix à l’animateur Guy Simard à l’émission Que le Québec se lève. Je me doutais bien que ça allait frapper fort, mais au point de faire tomber la sous-ministre Dominique Savoie, je ne m’attendais pas à ça.»
Louis Lacroix a raconté qu’il n’avait pas tout révélé ce qu’il avait appris dans l’article publié dans L’Actualité.
«Il y a des trucs là-dedans que je n’ai pas écrit, parfois parce que je n’avais pas assez d’assises solides, mais aussi pour des contraintes d’espace, a expliqué Lacroix. Parfois on laisse tomber des choses, par exemple à toutes les allégations d’intimidation.»
Louis Lacroix a récolté différents témoignages de gens, dont la tâche est de valider la conformité de contrats accordés par leurs patrons, qui ont été menacés de différentes manières.
«Il y a des gens qui se sont fait dire; si tu veux des vacances cet été t’es aussi bien de trouver mes contrats conformes, a révélé Lacroix. D’autres se sont fait dire; je pourrais t’écrire une belle lettre de recommandation, comme ça tu pourras aller travailler ailleurs.»
Ces informations étaient dans l’article de Louis Lacroix, mais il y en a une qui ne s’y trouve parce qu’au moment de publier, il n’avait pas encore suffisamment de sources pour le faire.
Louis Lacroix peut maintenant affirmer «qu’il y a une femme dans une des directions régionales qui s’est fait intimider physiquement par des travailleurs du Ministère des Transports…ils ne l’ont pas touchée mais ils ont manifesté leur présence de façon instante au point tel qu’elle s’est sentie intimidée.»
Cette situation n’est pas normale, estime le journaliste de Cogeco Média.
« Ce n’est pas normal, quand dans un processus de travail où ton rôle est de faire des vérifications de conformité que tu te fasses intimider physiquement, surtout venant d’hommes par rapport à une femme. C’est révélateur de l’ambiance qui régnait dans certaines directions régionales, a conclu Louis Lacroix.»