lundi, avril 04, 2016

Sam Hamad serait parti dans le Sud

http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/politiqueprovinciale/

Pierre-Paul Biron

QUÉBEC - Le ministre Sam Hamad, écorché par des allégations de trafic d'influence, aurait quitté le pays pour un séjour au soleil, d'après un animateur de Radio X Québec, ce qui soulève des questions dans l'opposition.
Selon Yannick Marceau, M. Hamad a été vu à l'aéroport de Québec dans la nuit de samedi à dimanche, en attente d'un vol vers une destination soleil. Le ministre aurait affirmé à des gens sur place qu'il devait «s'éloigner pour réfléchir».
L'attaché de presse de Sam Hamad a refusé de commenter la possibilité que le ministre ait quitté le pays au cours de la fin de semaine. Qualifiant cette information de privée, l'équipe du député de Louis-Hébert a aussi refusé de confirmer si M. Hamad allait être à son poste pour la reprise des travaux parlementaires prévue mardi. Le journaliste de TVA Nouvelles, Alain Laforest, a toutefois indiqué sur Twitter en début de soirée dimanche que M. Hamad s'absenterait de l'Assemblée nationale cette semaine.

LA CAQ INQUIÈTE

Invitée à commenter la possibilité que Sam Hamad se soit envolé vers le Sud ce weekend, la Coalition avenir Québec a indiqué que ces allégations soulevaient des questions. Le retour en chambre du député demeure un enjeu important pour la formation de François Legault.
«Il y a des enjeux importants présentement et nous sommes en période de crédits budgétaires, alors pour nous il serait important qu'il soit là dès mardi pour assurer sa fonction de député de Louis-Hébert», a indiqué l'attaché politique du caucus caquiste, Samuel Poulin, qui rappelle aussi l'engagement de Sam Hamad de collaborer pleinement à l'enquête du commissaire à l'éthique.
François Legault a aussi critiqué la gestion faite de ce dossier par Philippe Couillard lors de son bilan de mi-mandat. Le chef de la CAQ croit que le premier ministre «a manqué de jugement en réaffirmant sa confiance envers Sam Hamad, parce que tout ce qu'il fait en ce moment, c'est ajouter au cynisme des Québécois».
AUSSI SUR CANOE.CA