lundi, août 24, 2015

Les départs de deux députés montrent la division des libéraux, dit PKP

http://www.985fm.ca/national/nouvelles/

Publié par La Presse Canadienne le lundi 24 août 2015 à 16h47. Modifié par 98,5 Sports à 17h21.
Les départs de deux députés montrent la division des libéraux, dit PKP
Pierre Karl Péladeau/Twitter Pierre Karl Péladeau
RIMOUSKI, Qc - Les départs annoncés de deux députés libéraux prouvent que les politiques d'austérité du premier ministre Philippe Couillard sèment la division au sein de son propre caucus, a déclaré lundi le chef péquiste Pierre Karl Péladeau.
Lors d'un point de presse à Rimouski, M. Péladeau a affirmé que les démissions de Marguerite Blais et de Gilles Ouimet constituent une mauvaise nouvelle pour les libéraux.

Selon le chef péquiste, ces départs témoignent de dissensions au sein de l'équipe libérale envers les compressions budgétaires mises en place par le président du Conseil du trésor, Martin Coiteux.

M. Péladeau ne s'est pas prononcé sur la rapidité avec laquelle il souhaite que M. Couillard convoque des élections partielles dans ces deux châteaux-forts libéraux.

Par ailleurs, après s'être fait accuser par M. Couillard de vanter les mérites de l'indépendance du Québec sans avancer de chiffres sur son impact économique, M. Péladeau a accusé son adversaire de faire pareil concernant les bienfaits du fédéralisme.

Le chef péquiste a soutenu que le premier ministre libéral devrait également préciser les retombées positives du fédéralisme pour l'économie québécoise.

M. Péladeau, dont les députés seront réunis en caucus pendant deux jours à partir de mardi, croisera une nouvelle fois lundi la caravane électorale du chef bloquiste Gilles Duceppe.

Alors qu'il fait campagne aux côtés de M. Duceppe avec une assiduité sans précédent pour un chef péquiste, M. Péladeau a affirmé qu'il ne faudra pas faire de lien entre le PQ et les résultats du Bloc au prochain scrutin fédéral d'octobre.