jeudi, juin 04, 2015

L'ex-maire de Montréal Michael Applebaum est cité à procès pour corruption

http://www.985fm.ca/national/nouvelles/

Publié par La Presse Canadienne le mercredi 03 juin 2015 à 18h14. Modifié par 98,5 Sports à 18h32.
L'ex-maire de Montréal Michael Applebaum est cité à procès pour corruption
Michael Applebaum./Cogeco Nouvelles
MONTRÉAL - L'ancien maire par intérim de Montréal Michael Applebaum, accusé notamment de corruption, a été cité à procès au terme de son enquête préliminaire, mercredi.
Les procédures devraient reprendre en octobre prochain afin de fixer la date du procès.

Michael Applebaum avait été arrêté et accusé en juin 2013 de 14 chefs d'accusation incluant fraude, corruption, complot et bris de confiance impliquant deux projets de développement immobilier dans le district qu'il représentait de 2002 à 2012.

M. Applebaum avait ensuite occupé le poste de maire par intérim de Montréal pendant environ sept mois, dès la fin de 2012, après la démission du maire Gérald Tremblay.

Il a été le premier maire anglophone de la ville en 100 ans. Il a quitté ses fonctions un jour après son arrestation par l'Unité permanente anticorruption, en juin 2013.

Une ordonnance de non-publication a été ordonnée sur la preuve présentée au juge de la Cour du Québec Yvan Poulin.

M. Applebaum, un conseiller municipal de longue date et maire d'arrondissement avant d'occuper le poste de maire de la métropole, a maintenu son innocence et juré de se battre contre les accusations.

Les accusations sont en lien avec l'époque lors de laquelle il était maire de l'arrondissement Notre-Dame-de-Grâce/Côte-des-Neiges, le district le plus peuplé de la ville.

Les deux autres personnes arrêtées en même temps que M. Applebaum — Saulie Zajdel et Jean-Yves Bisson — ont depuis plaidé coupable à des accusations similaires.

Les deux ont reçu des peines à purger dans la communauté, une période de probation et des heures de travaux communautaires, en plus d'avoir dû faire un don à des groupes communautaires.