vendredi, octobre 14, 2016

La nouvelle conjointe de Pierre Karl Péladeau trouvée sans vie

http://www.lapresse.ca/actualites/

Publié le 13 octobre 2016 à 05h00 | Mis à jour le 13 octobre 2016 à 06h16
Pierre Karl Péladeau s'est rendu au domicile de... (Photo David Boily, La Presse)
PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE
Pierre Karl Péladeau s'est rendu au domicile de Marie-Christine Couture à Outremont, hier matin. Il en est ressorti vers 11 h 30, l'air abattu.

Nouveau coup dur pour Pierre Karl Péladeau. Sa nouvelle conjointe, Marie-Christine Couture, a été trouvée morte hier dans son domicile d'Outremont. La police croit qu'il s'agit d'un suicide.
Marie-Christine Couture... (Photo tirée de Facebook) - image 1.0
Marie-Christine Couture
PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK
« Les policiers ont reçu vers 6 h 30 un appel concernant une femme ayant émis des propos qui inquiétaient ses proches. En arrivant sur place, ils ont trouvé le corps inanimé de la femme de 33 ans. L'hypothèse présentement étudiée serait celle de l'acte volontaire », a précisé le porte-parole Benoît Boisselle.
M. Péladeau s'est rendu sur place et se trouvait à l'intérieur du domicile de Mme Couture en matinée pendant que les policiers enquêtaient sur ce décès. Il en est ressorti vers 11 h 30, l'air abattu.
La résidence où le corps inanimé a été trouvé appartient à Mme Couture, ancienne copropriétaire du restaurant Laurier Gordon Ramsay, ainsi qu'à Daniel Lacombe, un homme d'affaires peu connu du public, mais très actif dans le domaine de la restauration et de la distribution alimentaire.
Procédures officielles de séparation
M. Lacombe était depuis 2009 conjoint de fait de Marie-Christine Couture. Ils avaient deux enfants ensemble et habitaient officiellement la résidence d'Outremont. Ils ont cependant entamé des procédures officielles de séparation ce mardi, selon ce qu'avait affirmé M. Lacombe lors d'une discussion téléphonique vendredi dernier.
M. Lacombe avait contacté la rédaction de La Presse la semaine dernière, affirmant qu'il venait d'apprendre que sa conjointe entretenait une relation amoureuse avec Pierre Karl Péladeau.
Mme Couture et Pierre Karl Péladeau étaient en couple depuis quelques mois. Plusieurs sources ont indiqué que Mme Couture avait officiellement présenté Pierre Karl Péladeau comme étant son nouveau conjoint lors d'une activité scolaire, le 16 septembre dernier, où les deux ont été vus ensemble en public.
Le couple s'apprêtait à emménager ensemble.
Tension entre les ex-conjoints
La tension que vivaient les ex-conjoints Lacombe et Couture avait retenu l'attention des policiers le 30 septembre, vers 2 h 30 du matin, lorsque des agents avaient été appelés à intervenir à leur résidence. L'appel concernait une altercation entre deux personnes d'un couple. Selon le rapport de police, la femme (Mme Couture) s'était plainte que l'homme (M. Lacombe) était entré par effraction dans son domicile et avait tenté de lui voler son téléphone cellulaire.
« Les enquêteurs ont conclu qu'il n'y a pas eu d'introduction par effraction de la part de l'homme parce qu'il était chez lui et il n'y a pas eu de vol parce que le téléphone lui appartenait. Alors ça a été mis de côté et il n'y a pas eu d'accusation. Du côté de la dame, on parlait de voies de fait, mais on n'a pas vu de trace de violence, ni sur elle ni sur lui », a précisé le porte-parole du SPVM Jean-Pierre Brabant. Le dossier a été classé comme non « enquêtable ».

Pierre Karl Péladeau vit une année particulièrement difficile sur le plan personnel. Fin janvier, moins de six mois après un mariage très médiatisé, lui et l'animatrice Julie Snyder ont annoncé qu'ils se séparaient. Il a ensuite démissionné de son poste de chef du Parti québécois pour des raisons familiales, disant être devant une « absence d'alternative » qui le forçait à choisir entre ses enfants et son projet politique. Dans une entrée publiée sur Facebook en juillet, il a rappelé que sa propre mère, Raymonde Chopin, s'est suicidée il y a 40 ans cette année, alors qu'il n'était âgé que 14 ans. Il en avait parlé pour la première fois en 2015, dans le cadre de la 25e Semaine nationale de la prévention du suicide.