samedi, septembre 10, 2016

Trump tente de mobiliser les ultraconservateurs

http://www.journaldemontreal.com/

Le milliardaire promet de défendre l’héritage chrétien des États-Unis


« Vous n’avez pas voté il y a quatre ans, mais cette fois-ci vous devez y aller [...] c’est votre dernière chance », a lancé Trump.


« Vous n’avez pas voté il y a quatre ans, mais cette fois-ci vous devez y aller [...] c’est votre dernière chance », a lancé Trump.   Washington | Le candidat républicain Donald Trump a appelé vendredi à Washington les défenseurs des valeurs conservatrices américaines à se mobiliser en sa faveur, assurant que la présidentielle du 8 novembre était leur «dernière chance».
«Vous n’avez pas voté il y a quatre ans, mais cette fois-ci vous devez y aller, le 8 novembre, c’est votre dernière chance», a-t-il lancé lors d’une conférence annuelle rassemblant des milliers de militants de la droite du «Grand Old Party».
À moins de deux mois de l’élection présidentielle et au moment où les sondages prédisent un match plus serré qu’attendu entre le milliardaire républicain et la démocrate Hillary Clinton, Trump cherche à séduire tour à tour différents segments de l’électorat.
«Laissez-moi vous le dire clairement: dans une administration Trump, notre héritage chrétien sera valorisé, protégé et défendu comme jamais auparavant», a-t-il affirmé à l’attention de la droite chrétienne évangélique.
Avortement
Le candidat républicain s’est en revanche montré discret envers la question de l’avortement sur laquelle sa position a fluctué au fil des années. Au printemps, il avait provoqué une levée de boucliers en suggérant de punir les femmes qui avortent, avant de faire machine arrière.
Ironisant sur son adversaire démocrate, pas assez solide selon lui pour occuper la présidence de la première puissance mondiale, il a vu dans le dernier essai nucléaire nord-coréen «un énorme échec de plus de la part d’une secrétaire d’État qui a échoué».
De son côté, le colistier de Donald Trump dans la course à la présidentielle américaine, Mike Pence, a publié vendredi sa déclaration d’impôts, mais le magnat de l’immobilier refuse toujours d’en faire de même.
Mike Pence a publié ses déclarations de revenus des dix dernières années.
Ces 10 dernières années, Mike Pence, 57 ans, gouverneur peu connu de l’Indiana, n’a jamais gagné plus de 188 000 dollars par an. L’année passée, lui et sa femme ont déclaré 113 026 dollars de revenus. L’équipe de campagne de M. Trump note que le couple donne 10 % de ses revenus à des œuvres de charité.
Don de 20 M$
Par ailleurs, un des fondateurs de Facebook, Dustin Moskovitz, et sa femme vont donner 20 millions de dollars à la candidate démocrate Hillary Clinton et à son parti en vue de l’élection présidentielle du 8 novembre. Il s’agit d’une somme considérable versée par un seul donateur.