lundi, août 29, 2016

Trump bénéfique pour le Canada, dit un allié

http://affaires.lapresse.ca/economie/etats-unis/

Publié le 29 août 2016 à 08h27 | Mis à jour à 08h27
Le gouverneur du Maine Paul LePage.... (REUTERS)
Le gouverneur du Maine Paul LePage.REUTERS
(Boston) Le Canada gagnerait à voir Donald Trump devenir président des États-Unis, notamment dans le dossier du bois d'oeuvre, a affirmé ce matin son proche allié, le gouverneur du Maine Paul LePage.
La relation entre les deux pays «serait meilleure» si le candidat républicain remportait la Maison-Blanche en novembre prochain, parce qu'il «est vraiment en faveur du libre-marché», a affirmé le gouverneur LePage. 
L'homme fort du Maine, un Républicain, est l'un des premiers gouverneurs à avoir publiquement annoncé son soutien à Donald Trump et participe à ses rassemblements électoraux.
Si son candidat propose l'érection d'un mur sur la frontière avec le Mexique, c'est loin d'être le cas dans le nord du pays. Entre le Canada et les États-Unis, «nous ne devrions pas avoir de frontière... pour les échanges commerciaux, a-t-il ajouté. «Ça devrait être complètement ouvert.»
Même dans le dossier du bois d'oeuvre, Donal Trump Quand les Américains ne sont pas compétitifs, ils cherchent à blâmer quelqu'un. Dans ce dossier, nous avons tort. Nous devons revenir à la réalité» Le gouvernement «reviendra à la réalité, particulièrement après novembre.»
Donald Trump «est très informé» des enjeux canado-américains, a continué M. LePage. «Très informé. Je lui en parle souvent.»
Paul LePage a été mêlé à des controverses sur le racisme toute la semaine dernière. Il a notamment qualifié les Afro-Américains et les Hispano-Américains d'«ennemis» et a fait référence aux trafiquants de drogue de l'État de New York qui font des affaires dans son état et «la moitié mettent enceinte une jeune femme blanche avant de quitter».
Cela ne l'empêche pas de participer à la Conférence annuelle des gouverneurs de la Nouvelle-Angleterre et des premiers ministres de l'Est du Canada et d'y annoncer - en compagnie de Philippe Couillard - la mise en place d'un corridor de recharge entre Québec et Portland, au Maine. Les Québécois devraient donc pouvoir se rendre rapidement sur les plages d'Ogunquit et d'Old Orchard en voiture électrique l'été prochain.