mercredi, juin 22, 2016

Vieillir (pauvre) au Québec

http://www.journaldemontreal.com/


MISE à JOUR 
Si vous avez moins de 65 ans, craignez-vous de vieillir sans avoir les moyens financiers de maintenir une qualité de vie décente? Pour de plus en plus de Québécois, la réponse est fort possiblement «oui».
D’où la mauvaise nouvelle de l’auto-exclusion du Québec de l’entente fédérale-provinciale visant à bonifier modestement le Régime de pensions du Canada.
Les seuls gouvernements provinciaux à s’en exclure – Québec et Manitoba –, sont d’ailleurs les deux moins progressistes au pays. Le ministre des Finances, Carlos Leitao, insiste en effet pour «favoriser» l’épargne individuelle «volontaire».
Lunettes roses
Or, dans une société vieillissante où la vie post-retraite s’allonge sur plusieurs décennies, c’est une jolie recette pour produire plus de «vieux» dont les revenus finiront par manquer à l’appel.
Hier, Philippe Couillard disait au contraire qu’on estime à 85 % la proportion de Québécois et de Canadiens à être «très bien préparés pour leur retraite». Et combien coûtent des lunettes aussi roses? Sûrement très cher...
Une majorité de Québécois n’a pourtant aucun régime d’employeur pour la retraite. Les REER et CELI profitent à ceux capables de s’en acheter. Par conséquent, les Québécois seront de plus en plus nombreux à se contenter du revenu minimal annuel couvert par les régimes publics combinés.
Mauvaise direction
Résultat: malgré les augmentations de cotisations au Régime des rentes du Québec, nul besoin d’être actuaire pour craindre l’appauvrissement d’un nombre croissant d’aînés, actuels ou à venir.
Le tout, alors que les coûts d’«hébergement» au privé explosent. Que les listes d’attente au public allongent et que les compressions accélèrent la privatisation des services sociaux. Si la tendance se maintient, pour bien vieillir au Québec, il faudra surtout en avoir personnellement les moyens.
Bref, en ce domaine comme dans d’autres, le gouvernement Couillard rame à contre-courant pendant qu’au Canada, on redécouvre les bienfaits d’une société plus juste. Aussi modeste soit cette nouvelle entente.