mardi, juin 14, 2016

De plus en plus de Québécois incapables de payer le CHSLD

http://ici.radio-canada.ca/regions/quebec/

PUBLIÉ AUJOURD'HUI À 7 H 13
Patient dans un CHSLD
PHOTO : RADIO-CANADA

EXCLUSIF - De plus en plus de personnes demandent l'aide de la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ) pour payer l'hébergement en CHSLD. Le nombre de dossiers traités a bondi de plus de 60 % en 5 ans.
Un texte d' Olivier LemieuxTwitterCourriel
Près de 8000 demandes d'aide ont été acheminées au cours de la dernière année au programme d'exonération de la RAMQ, qui gère l'aide financière et fixe la contribution exigée aux adultes hébergés en établissements publics au Québec.
Selon des chiffres obtenus par Radio-Canada, le nombre de dossiers traités au programme d'exonération a donc explosé depuis 2011-2012, alors qu'à cette période, un peu moins de 5000 demandes avaient été reçues par la Régie.

L'Association québécoise pour la défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) estime que l'augmentation du nombre de demandes pour exonération constitue la preuve que plusieurs aînés se retrouvent dans une situation financière difficile quand vient le temps de payer l'hébergement en CHSLD.
La présidente, Judith Gagnon, croit que la hausse du coût de la vie entraîne bien des retraités dans une spirale d'appauvrissement.
Ça fait peur pour ceux-là qui arrivent et qui vieillissent. Qu'est-ce qui va nous arriver?

Judith Gagnon, présidente de l'Association québécoise pour la défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR)

De moins en moins de personnes admissibles
Impossible de savoir combien de demandes d'exonération sont acceptées ou refusées par la Régie de l'assurance maladie chaque année. La RAMQ a cependant dressé un portrait de l'hébergement en CHSLD au Québec à la demande de Radio-Canada.
Bon an mal an, depuis 2012, environ 40 000 Québécois profitent d'un hébergement longue durée dans le réseau public. L'hébergement en CHSLD coûte entre 1100 $ et 1800 $ par mois et les résidents qui le souhaitent peuvent faire une demande d'exonération pour espérer diminuer ces frais.
Depuis cinq ans toutefois, le nombre de personnes devant payer la contribution maximale prévue par l'État est en constante augmentation. Le 1er février 2016, 26 710 personnes devaient ainsi acquitter la totalité de la facture réclamée par le CHSLD.
À l'inverse, depuis 2012, de moins en moins de patients ont été déclarés admissibles au programme d'exonération de la RAMQ. Le premier février 2016, à peine plus de 13 000 personnes payaient une facture inférieure à la contribution maximale fixée par Québec.

Moderniser les critères d'admissibilité
Depuis des années, l'AQDR demande que les critères d'admissibilité du programme d'exonération de la RAMQ soient modernisés.
Pour obtenir du soutien financier, un couple ne peut posséder plus de 2500 $ en actifs et en placements. La valeur de l'exemption pour une propriété est établie à 40 000 $.
« Il faut qu'ils dépensent le peu qu'ils ont pour continuer à vivre. Est-ce que c'est ça qu'on veut? », s'interroge Judith Gagnon.
Le mois dernier, un résident de Québec lançait un cri d'alarme pour dénoncer le programme d'exonération de la RAMQ. Neil Batterton craint de devoir vendre sa maison pour payer l'hébergement de sa conjointe atteinte de la maladie d'Alzheimer.

Depuis le mois de mars, l'homme de 71 ans emprunte de l'argent à ses proches pour payer la facture mensuelle de 1800 $ exigée par le CHSLD.
« Je m'appauvris tout simplement et je m'endette », déplore-t-il.
Lui aussi réclame une intervention urgente du gouvernement.
« C'est quoi que je vois pour le futur? Ce n'est pas bien rose. C'est assez difficile. »
Coût de l'hébergement en établissement public :
  • Chambre individuelle 1811,40 $
  • Chambre à 2 lits 1514,40 $
  • Chambre à 3 lits ou plus 1125,90 $