dimanche, mai 22, 2016

Le chef des talibans aurait été tué par les Américains

http://www.985fm.ca/actualites/nouvelles/

Publié par Associated Press le samedi 21 mai 2016 à 21h32. Modifié par 98,5 fm à 00h00.
Le chef des talibans aurait été tué par les Américains
AP
WASHINGTON - Les États-Unis ont mené une frappe aérienne visant le chef des talibans et croient l'avoir tué, a annoncé le Pentagone, samedi.
Le secrétaire de presse du Pentagone, Peter Cook, a indiqué que la frappe contre le mollah Mansour avait eu lieu dans une région isolée à la frontière entre l'Afghanistan et le Pakistan. Il a précisé que les États-Unis étudiaient les résultats de l'attaque.

Un haut responsable américain a toutefois révélé, sous le couvert de l'anonymat, que le mollah Mansour et un autre combattant qui l'accompagnait dans un véhicule avaient « probablement » été tués.

Ce responsable, qui n'était pas autorisé à discuter de l'opération publiquement, a expliqué que la frappe avait été menée par un drone au sud-ouest de la localité d'Ahmad Wal, et qu'elle avait été autorisée par le président Barack Obama.

Le mollah Mansour avait été choisi l'été dernier comme dirigeant des talibans afghans après que la mort du fondateur de l'organisation, le mollah Omar, plusieurs années plus tôt, eut été rendue publique.

Le mollah Mansour, qui a longtemps été le bras droit du mollah Omar, était le chef de facto des talibans depuis plusieurs années, selon le gouvernement afghan.

Son ascension formelle à la tête de l'organisation avait divisé les talibans, et certains avaient déserté les rangs pour se tourner vers des mouvements encore plus extrémistes comme le groupe armé État islamique.

Les talibans ont gouverné l'Afghanistan pendant quelques années selon leur interprétation fondamentaliste de la loi islamique, avant d'être renversés par la coalition militaire internationale dirigée par les États-Unis après les attentats du 11 septembre 2001.