mercredi, mai 11, 2016

Frappes contre des trafiquants de cocaïne de la mafia montréalaise

http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/

DERNIÈRE HEURE
Publié le 11 mai 2016 à 06h49 | Mis à jour à 08h03
Une vingtaine d'individus sont visés et plusieurs perquisitions... (Photo Lee Brown, archives La Presse Canadienne)
PHOTO LEE BROWN, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE
Une vingtaine d'individus sont visés et plusieurs perquisitions sont effectuées, en particulier à Laval, dans l'est de Montréal, à Saint-Jean-sur-Richelieu et même en Ontario.

DANIEL RENAUD
La Presse
La Gendarmerie Royale du Canada, assistée d'autres corps de police, mène depuis tôt ce matin une opération contre des importateurs et des trafiquants de cocaïne liés à la mafia montréalaise. Selon nos informations, il s'agit d'une nouvelle phase de l'enquête Clemenza, qui s'est déroulée en 2010-2011, et qui visait plus particulièrement les clans de Raynald Desjardins et de Giuseppe De Vito.
L'opération de ce matin découlerait d'importations au Canada, par camions, de plus de 200 kilos de cocaïne provenant du Mexique et des États-Unis. Les suspects sont également soupçonnés d'avoir comploté pour importer au Canada plus de mille kilos de cocaïne au cours des dernières années. Plus de 2 millions de dollars, devant servir, selon la police, à financer les importations, ont aussi été saisis.
Une quinzaine d'individus sont visés et plusieurs perquisitions sont effectuées, en particulier à Laval, dans l'est de Montréal, à Saint-Jean-sur-Richelieu et même en Ontario. Parmi les individus accusés, on retrouve notamment Liborio Cuntrera, 47 ans, fils du « Seigneur de Saint-Léonard », et Agostino Cuntrera, assassiné en 2010, a été arrêté. Selon nos informations, Liborio Cuntrera siègerait sur la table de direction qui dirige la mafia montréalaise depuis la mort naturelle de Vito Rizzuto en décembre 2013. Un autre individu appréhendé est Marco Pizzi, 46 ans, considéré par la police comme un important importateur de cocaïne de la mafia. Le clan de Vittorio Mirarchi, jeune protégé de Raynald Desjardins, est aussi particulièrement visé dans la frappe de ce matin.
La première phase de l'enquête Clemenza a eu lieu bien malgré elle, en décembre 2011, lorsque le caïd Raynald Desjardins, son jeune protégé, Vittorio Mirarchi et des membres de sa garde rapprochée ont été arrêtés pour le meurtre de l'aspirant parrain Salvatore Montagna commis un mois plus tôt à Charlemagne. Les enquêteurs de Clemenza avaient intercepté les communications des suspects et remis les informations à leurs collègues des Crimes contre la personne de la Sûreté du Québec qui enquêtaient sur le meurtre de Montagna. La deuxième phase de Clemenza a eu lieu en mai 2014 et a visé plus particulièrement le clan De Vito.
Raynald Desjardins et Vittorio Mirarchi sont actuellement détenus à Bordeaux, en attente de sentence après avoir plaidé coupable de complot relativement au meurtre de Montagna. Giuseppe de Vito lui, a été tué par empoisonnement au cyanure dans sa cellule du pénitencier de Donnacona en juillet 2013.
Les suspects doivent comparaitre par vidéoconférence cet après-midi au palais de justice de Montréal.