jeudi, avril 14, 2016

Meurtre au Maxi: caché des heures dans les toilettes

http://fr.canoe.ca/infos/societe/archives/


Meurtre au Maxi: caché des heures dans les toilettes
Randy Tshilumba. Photo SPVM

Maxime Deland

13-04-2016 | 23h21

MONTRÉAL - Le présumé meurtrier de la jeune Clémence Beaulieu-Patry, cette employée d'une épicerie poignardée à mort sur son lieu de travail dimanche soir, à Montréal, se serait caché dans les toilettes d'un restaurant Tim Hortons pendant de longues heures après avoir commis son crime, selon ce qu'a appris l'Agence QMI.
Plusieurs témoins ont aperçu le suspect fuir le supermarché Maxi à pied après avoir tué Clémence Beaulieu-Patry quelques minutes avant la fin de son quart de travail.
Selon nos informations, le suspect, Randy Tshilumba, 19 ans, aurait trouvé refuge dans la cabine de la salle de bain du Tim Hortons, situé à quelques centaines de mètres du lieu du meurtre, à l'angle de l'avenue Papineau et de la rue Jarry Est. Il serait entré dans le commerce ni vu, ni connu.
Toujours selon nos sources, le suspect serait demeuré de longues heures dans sa cachette improvisée avant de finalement quitter les lieux au cours de la nuit. À ce moment, des dizaines de policiers et d'enquêteurs avaient envahi la scène de crime, à la recherche du moindre élément de preuve.

DANS LA MÊME PIÈCE

Sans le savoir, certains policiers se seraient même trouvés dans la même pièce que le présumé meurtrier quand ils ont utilisé la salle de bain du Tim Hortons durant la soirée et la nuit.
Rappelons que Randy Tshilumba a été appréhendé un peu plus de 48 heures après le meurtre sauvage de Clémence Beaulieu-Patry, une jeune femme avec qui il avait déjà étudié. Tshilumba a été épinglé par les policiers du groupe tactique d'intervention dans un logement de la rue Davidson, à Montréal.
Selon la police, le suspect et la victime n'entretenaient pas de relation amoureuse, «mais ils se connaissaient».
Randy Tshilumba, qui n'a aucun antécédent criminel, a été accusé de meurtre prémédité mercredi après-midi, au palais de justice de Montréal. Il demeure détenu jusqu'à son retour en cour. 
AUSSI SUR CANOE.CA