mardi, mars 01, 2016

Politique Un bilan mitigé pour l'accueil des réfugiés syriens au Québec

Le mardi 1 mars 2016
Une jeune réfugiée syrienne à son arrivée au Canada, le 18 décembre dernier.
Une jeune réfugiée syrienne à son arrivée au Canada, le 18 décembre dernier.     Photo : Reuters/Mark Blinch
« Sur les 25 000 réfugiés syriens, à peine 4000 sont arrivés au Québec, c'est un peu décevant. Québec a beaucoup misé sur le parrainage contrairement au reste du Canada qui a misé sur la prise en charge par l'État. » En entrevue à Gravel le matin, Stephan Reichhold, directeur de la Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes, affirme qu'ils auraient souhaités qu'il y ait plus de réfugiés pris en charge par l'État au Québec. « Ça pose le problème de la mixité, car les réfugiés parrainés sont majoritairement des Syriens chrétiens. » 
 
L'accueil des réfugiés au Québec a néanmoins été réussi, reconnaît Stephan Reichhold. « Mais les plus gros défis restent à venir : l'apprentissage de la langue et l'insertion sur le marché du travail. » Le Québec est quand même l'un des champions mondiaux de l'accueil des réfugiés, nuance-t-il.