lundi, mars 28, 2016

Le tireur qui a ouvert le feu près du Capitole à Washington a été arrêté

http://www.985fm.ca/international/nouvelles/

Publié par Associated Press le lundi 28 mars 2016 à 16h46. Modifié par 98,5 fm à 17h06.
Le tireur qui a ouvert le feu près du Capitole à Washington a été arrêté
WASHINGTON - Le tireur qui a ouvert le feu dans l'édifice abritant le centre des visiteurs du Capitole à Washington a été arrêté lundi après-midi, ont annoncé les autorités, alors que les mesures de confinement étaient levées au Capitole et à la Maison-Blanche.
Des informations préliminaires faisaient état d'un policier atteint par balles, mais cela n'a pas été confirmé par la suite.

Le Congrès ne siégeait pas au moment de l'incident. Tout le personnel qui se trouvait dans le Capitole a été placé en confinement.

La police a également demandé aux employés de la Maison-Blanche de demeurer dans leurs bureaux lundi après-midi.

Peu après que les coups de feu eurent été tirés, des véhicules d'urgence ont envahi le secteur qui abrite la plupart des édifices gouvernementaux américains.

Des policiers, certains lourdement armés, ont encerclé le bâtiment dans lequel se trouvaient de nombreux touristes en visite à Washington pour le long congé pascal.

Cathryn Leff, une lobbyiste de Temicula, en Californie, était au contrôle de sécurité du centre des visiteurs lorsque les policiers ont demandé à tout le monde de quitter rapidement l'édifice.

À l'extérieur, d'autres policiers ont demandé aux visiteurs de se terrer derrière un mur.
«J'ai entendu ce qui semblait être deux coups de feu tirés à ma gauche», a-t-elle relaté. Un peu plus tard, les policiers leur ont demandé de courir pour s'éloigner de la scène. «J'avais l'impression d'être dans un film. Ça ne me semblait pas vrai du tout.»

Une note envoyée en après-midi aux employés du Sénat indiquait que le seul suspect impliqué dans l'incident avait été arrêté. La plupart des édifices situés sur la colline du Capitole ont ensuite rouvert leurs portes.

La police du Capitole n'a pas rappelé l'Associated Press.

Plusieurs membres du Sénat et de la Chambre des représentants sont entrés en contact avec leurs employés qui travaillaient lundi au Capitole pour s'assurer qu'ils étaient en sécurité.