vendredi, mars 18, 2016

André Pratte et Chantal Petitclerc nommés sénateurs

http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-canadienne/

Publié le 18 mars 2016 à 07h40 | Mis à jour à 08h16
André Pratte et Chantal Petitclerc... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)
André Pratte et Chantal PetitclercPHOTO ARCHIVES LA PRESSE

(OTTAWA) Le premier ministre Justin Trudeau procédera à ses premières nominations au Sénat aujourd'hui dans l'espoir de donner un nouvel éclat à une institution durement ébranlée par le scandale des dépenses de certains sénateurs.
M. Trudeau compte ainsi nommer l'ancien haut fonctionnaire aux Affaires étrangères Peter Harder comme leader du gouvernement au Sénat. M. Harder, qui était responsable du comité de transition lorsque les libéraux ont pris le pouvoir aux élections d'octobre dernier, deviendra ainsi la personne qui pilotera les projets de loi du gouvernement Trudeau au Sénat, a rapporté ce matin le quotidienThe Globe and Mail.
L'ancien éditorialiste de La Presse, André Pratte, et l'ancienne athlète paralympique Chantal Petitclerc font partie de la liste des sept personnes qui seront nommées à la Chambre haute aujourd'hui par le premier ministre, selon le quotidien torontois.
Les autres candidats choisis sont Raymonde Gagné, l'ancienne présidente de l'Université de Saint-Boniface, au Manitoba, Frances Lankin, ancienne ministre dans le gouvernement néo-démocrate de Bob Rae en Ontario, Ratna Omidvar, une experte dans le domaine de l'immigration et de la diversité de l'Université Ryerson, en Ontario, et Murray Sinclair, un ancien juge du Manitoba qui a présidé la Commission d'enquête de vérité et réconciliation sur les pensionnats autochtones.
Même si ces nouveaux sénateurs sont nommés par le gouvernement Trudeau, ils siégeront tous à titre de sénateurs indépendants.
Avant ces nominations, il y avait 24 sièges vacants au Sénat. En tout, le Sénat compte 104 sièges.