samedi, février 27, 2016

Un groupe de militants du PQ interpelle le parti


Publié par La Presse Canadienne le samedi 27 février 2016 à 05h06. Modifié par Valérie Beaudoin à 07h18.
Un groupe de militants du PQ interpelle le parti
MONTRÉAL - Un groupe d'une centaine de militants souverainistes qui souhaitent un changement de stratégie du Parti québécois pour accéder à l'indépendance du Québec entend se manifester ce week-end au conseil national du PQ, à Trois-Rivières.
Inspirés par les indépendantistes catalans, ces militants veulent que le Parti québécois renonce à l'obligation de tenir un référendum pour lancer le processus vers la souveraineté.

Une simple victoire à une élection du PQ, appuyé par une coalition des autres partis souverainistes, suffirait à lancer le processus, selon le groupe, dont fait partie l'ancien ministre péquiste Gilbert Paquette.

M. Paquette soutient qu'il faut changer l'article Un du programme du PQ de façon à éviter qu'il y ait encore l'élection «d'un bon gouvernement péquiste qui pourrait tenir un référendum, seulement au moment jugé opportun».

Le parti Option nationale appuie la démarche du groupe de militants. Le chef Sol Zanetti estime qu'un référendum doit suivre à la toute fin du processus, et non au début, comme le prône le Parti québécois.

Mais le chef du PQ, Pierre Karl Péladeau, semble s'opposer à cette stratégie, soutenant que l'indépendance du Québec se fera lorsque le mandat démocratique sera donné par la population «par voie de référendum». C'est ce qu'a indiqué cette semaine au Devoir Bruno-Pierre Cyr, attaché de presse de M. Péladeau.

SOURCE: http://www.985fm.ca/national/nouvelles/