mercredi, février 24, 2016

PKP ne poursuivra pas la CAQ

http://quebec.huffingtonpost.ca/

 Devenir fan

Publication: 

QUÉBEC – Le chef péquiste enterre la hache de guerre. Il ne déposera pas de poursuite judiciaire contre le chef de la CAQ et deux de ses collègues.
«J'ai tourné la page», a déclaré Pierre Karl Péladeau en conférence de presse mercredi matin. Le chef de l’opposition officielle n’a pas expliqué les motifs de sa décision.
À ses côtés pour un point de presse conjoint en soutien aux ex-employés d’Aveos, François Legault s’est également fait avare de commentaires. «Content de ça», a-t-il lancé.
En janvier dernier, Pierre Karl Péladeau a fait parvenir une mise en demeure au chef de la CAQ, de même qu’à son député Benoit Charette et au président du parti Stéphane Le Bouyonnec.
Il leur reprochait d’avoir affirmé que l’institut de recherche sur l’indépendance, que Pierre Karl Péladeau souhaite créer, pourrait contrevenir à la loi sur le financement électoral.
Quelques jours plus tard, la CAQ a rejeté l’offre de médiation proposée par le chef péquiste. «Nous maintenons que nos clients n’ont tenu aucun propos diffamatoire, et nous tenons également à vous rappeler que la question a été abordée par plusieurs autres intervenants politiques», pouvait-on lire dans la lettre de l’avocat de la CAQ, remise aux journalistes.
Pour sa part, le député Benoit Charette estimait que les élus ont le droit de poser des questions. «Je ne peux pas me mettre dans la peau de monsieur Péladeau, mais lui-même a dit qu'il avait beaucoup de croûtes à manger, avait-il dit. Je pense que ça fait partie de son apprentissage et qu'il va réaliser à terme qu'en politique, on a la possibilité, le devoir de poser des questions.»