vendredi, février 19, 2016

La SQ veut entendre la présumée victime de Claude Jutra

http://www.985fm.ca/national/nouvelles/

Publié par Charles Payette pour CogecoNouvelles le vendredi 19 février 2016 à 07h57. Modifié à 08h29.
La SQ veut entendre la présumée victime de Claude Jutra
(Cogeco Nouvelles) - La Sûreté du Québec souhaite entendre la présumée victime de Claude Jutra, même si le cinéaste est décédé depuis 30 ans.
Le capitaine de la SQ, Guy Lapointe, a communiqué avec le journaliste de La Presse qui a publié cette semaine le témoignage de l'homme disant avoir été agressé sexuellement sur une base régulière de l'âge de 6 à 16 ans.
Il va y réfléchir
Monsieur Lapointe dit que la SQ est prête à prendre sa plainte pour vérifier s'il y a des complices et s'assurer que la victime a reçu le support et le soutien dont elle a besoin. L'homme concerné dit qu'il va y réfléchir.
Par ailleurs, La Presse a appris que l'accès à l'ensemble du fonds d'archives de Claude Jutra à l'UQAM est suspendu temporairement à la suite des allégations de pédophilie des derniers jours contre le cinéaste décédé.
Le fonds d'archives de Claude Jutra à l'UQAM suspendu
Par ailleurs, l'accès à l'ensemble du fonds d'archives de Claude Jutra à l'UQAM est suspendu temporairement à la suite des allégations de pédophilie des derniers jours contre le cinéaste décédé.
Dans un courriel à La Presse, le Service des archives et de gestion des documents indique que c'est par souci de ne pas porter atteinte à la vie privée de tierces personnes, ni à leur réputation.
Le Service va procéder à une évaluation complète du contenu, ce qui prendra plusieurs mois.
Une partie du fonds d'archives était déjà interdit d'accès jusqu'en 2040, dont un journal personnel de Claude Jutra.