mardi, février 16, 2016

Femmes autochtones: une enquête d'une envergure sans précédent

http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/politiquefederale/

Femmes autochtones: une enquête d'une envergure sans précédent
La ministre des Affaires autochtones, Carolyn Bennett. Photo Chris Wattie / Reuters

Guillaume St-Pierre

OTTAWA - Après avoir consulté près de 2000 personnes aux quatre coins du Canada, la ministre des Affaires autochtones Carolyn Bennett promet que l'enquête nationale sur les femmes autochtones disparues ou assassinées sera d'une envergure sans précédent.
«Le travail qu'aura à faire l'enquête est très sérieux», a affirmé Mme Bennett, lundi, lors d'une conférence de presse.
La ministre souhaite une «enquête différente de toutes celles que nous avons tenues au Canada».
Elle a dit également espérer que l'exercice «réponde aux besoins et aux exigences» des familles.
Le processus devrait normalement être lancé avant le début de l'été.
Depuis le 8 décembre dernier, la ministre Bennett et la ministre de la Condition féminine Patty Hajdu, sillonnent le Canada pour aller à la rencontre des communautés autochtones et de différents intervenants.
Les consultations se sont terminées lundi matin à Ottawa, avec une rencontre avec des Inuit du Nord du Québec. Quelque 3000 commentaires en ligne ont aussi été enregistrés.
En point de presse, la ministre Bennett s'est montrée disposée à ce que des affaires non classées soient rouvertes et que d'autres soient réexaminées.
«À Halifax, un dossier a été classé alors que la victime a été atteinte par une balle derrière la tête», a affirmé, la ministre, choquée. Les gens veulent savoir (ce qui s'est passé).»
Au moins 1200 femmes autochtones ont été tuées ou portées disparues depuis 30 ans au Canada, a rappelé la ministre Bennett.
Les commissaires devraient normalement être nommés ce printemps. Ces derniers auront la responsabilité de définir le mandat précis de l'enquête nationale.
AUSSI SUR CANOE.CA