jeudi, février 04, 2016

Cérémonie pour René Angélil à Las Vegas: cette fois, Céline a parlé

http://www.985fm.ca/arts-et-spectacles/nouvelles/

Publié par Associated Press le mercredi 03 février 2016 à 21h09. Modifié par Charles Payette le jeudi 04 février 2016
Cérémonie pour René Angélil à Las Vegas: cette fois, Céline a parlé
ordre-national.gouv.qc.ca
LAS VEGAS - Une soirée commémorative en l'honneur de René Angélil a eu lieu, hier soir, au Caesars Palace de Las Vegas. Sa veuve, la chanteuse Céline Dion, a pris la parole lors de cet événement qui était diffusé en ligne et dont le maître de cérémonie était le fils du défunt, Patrick.
On en parle en ondes :
Elle a traité longuement du fait que son époux de longue date ne perdait pas une seconde de son temps à médire à propos de quiconque.

«Il ne se prononçait jamais sur ceux qu'il n'appréciait pas. Le temps était bien trop précieux pour lui. Il aimait tellement la vie», a-t-elle déclaré, d'une voix calme.

La star a mentionné que son fidèle compagnon avait été non seulement son amoureux mais aussi son mentor.

«J'ai tout appris de lui», a-t-elle reconnu, modestement.

Elle a souligné qu'il lui a notamment enseigné à demeurer terre à terre à tout moment.

L'artiste a conclu son allocution en saluant les amis qui s'étaient déplacés pour saluer la mémoire de «l'homme de sa vie».

Plusieurs à lui rendre hommage
Il faut dire qu'avant que la star ne s'exprime, la soirée avait entre autres été ponctuée par des témoignages d'une poignée de partenaires d'affaires de René Angélil triés sur le volet.
Tour à tour, ils avaient raconté des anecdotes, tantôt poignantes tantôt amusantes,à propos de celui qui a longtemps été un imprésario très influent. Leurs récits étaient empreints de respect.

En les écoutant, il devenait rapidement clair qu'à leurs yeux, le défunt était un homme d'affaires chevronné doté d'un indéniable instinct et un fin négociateur.

Il était également évident qu'au plan humain, ils le considéraient tous comme un être qui se démarquait par sa discrétion, sa politesse, son humilité, sa gentillesse, son humour et l'attention qu'il portait aux membres de son entourage.

David Foster a été l'un des orateurs invités. Le producteur et compositeur a fait allusion à la voix et aux manières douces du disparu avant de dire que ce dernier était pour lui une source d'inspiration.

Il a souligné, en s'adressant à sa progéniture, qu'éventuellement, la douleur cédera le pas à des souvenirs lumineux.

Il a, par ailleurs, parlé de l'histoire d'amour enviable qui unissait M. Angélil et sa populaire conjointe. Enfin, il a interprété la chanson «The Colour of My Love» en leur honneur.

René Angélil s'est éteint le 14 janvier dernier, à l'âge de 73 ans, à Las Vegas, au terme d'un long combat contre le cancer.
Céline Dion n'avait pas parlé publiquement aux funérailles de M. Angélil, qui avaient lieu le 22 janvier à la basilique Notre-Dame de Montréal, où les deux époux s'étaient mariés il y a 21 ans. Leur fils aîné, René-Charles, avait rendu hommage à son père devant les quelque 2000 personnes qui assistaient aux obsèques. M. Angélil avait ensuite été inhumé au cimetière Notre-Dame-des-Neiges lors d'une cérémonie privée.
La veille, alors que le défunt était exposé en chapelle ardente, la famille avait passé plusieurs heures à accueillir les admirateurs et dignitaires venus transmettre leurs condoléances.
Né à Montréal d'une mère canadienne et d'un père syrien, René Angélil avait fait carrière dans la chanson avant de devenir imprésario. Il a découvert la jeune Céline Dion à l'âge de 12 ans et avait hypothéqué sa propre maison pour produire son premier album. M. Angélil a été aux côtés de l'artiste dans toutes les grandes étapes de sa carrière, dont son passage à la langue anglaise et sa résidence au Caesars Palace, en 2002.