dimanche, janvier 31, 2016

Triple attentat à Damas: au moins 45 morts

http://www.985fm.ca/international/nouvelles/

Publié par La Presse Canadienne le dimanche 31 janvier 2016 à 08h47. Modifié par Valérie Beaudoin à 09h39.
Triple attentat à Damas: au moins 45 morts
GENÈVE, Suisse - Un triple attentat revendiqué par le groupe armé État islamique (ÉI) a fait au moins 45 morts, dimanche, près de Damas, la capitale de la Syrie, éclipsant les débuts tumultueux des pourparlers de paix visant à mettre un terme au conflit syrien.
Selon SANA, l'agence de presse officielle du pays, les trois explosions se sont produites à Sayeda Zeinab, une banlieue de Damas où la population est majoritairement de confession chiite. SANA a rapporté qu'une voiture piégée avait explosé près d'un arrêt d'autobus et que deux kamikazes avaient ensuite déclenché leur veste d'explosifs alors que les secouristes se précipitaient sur les lieux pour aider les victimes.

L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), un groupe de l'opposition basé au Royaume-Uni qui surveille la situation en Syrie grâce à un réseau d'activistes présents sur le terrain, a affirmé qu'au moins 47 personnes avaient été tuées par les trois déflagrations et que le bilan risquait de s'alourdir en raison du nombre important de blessés.

Un site web affilié à l'ÉI a annoncé que le triple attentat avait été commis par des membres de l'organisation terroriste, qui contrôle de larges pans de territoire en Syrie et en Irak.

Parrainés par les Nations unies, les pourparlers de paix à Genève font partie d'un processus résumé dans une résolution de l'ONU ayant établi un échéancier de 18 mois pour une transition politique en Syrie, incluant l'ébauche d'une nouvelle Constitution et la tenue d'élections.

Les discussions ont toutefois commencé sur une note difficile, vendredi, après que l'envoyé spécial des Nations unies en Syrie, Staffan de Mistura, eut rencontré seulement une délégation du gouvernement de Bachar el-Assad.